Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

samedi 25 février 2012

Combien de temps dure l’ovulation ?

L’ovulation est un phénomène naturel qui survient naturellement chez la femme. Il correspond à l’expulsion d’un ovule par l’ovaire. Cet « œuf » se dirige alors vers la trompe de l’utérus. C’est un follicule arrivé à maturité qui produit l’ovule.

Résultat de recherche d'images pour "Combien de temps dure l’ovulation ?"

Durée de l’ovulation
L’ovulation proprement dite dure seulement quelques secondes. En fonction de la durée du cycle de chaque femme, cet événement survient le 14ème jour qui précède le cycle suivant. Au cours de la vie d’une femme, l’ovulation se produit à partir de la période de la puberté (qui survient au cours de l’adolescence) jusqu’à la ménopause.

Au départ, l’ovulation survient de manière irrégulière. Vers l’âge adulte, le cycle se régularise. L’ovulation prend généralement fin après 50 ans. Il n’existe néanmoins pas d’âge exact, tout dépend de chaque femme.

Ce qu’il faut savoir retenir, c’est qu’à chaque femme naît avec un certain nombre d’ovules. Ces œufs diminuent petit à petit jusqu’à disparaître complètement lorsque survient la ménopause.

vendredi 24 février 2012

ORIGINE DU MOT «LAAMIRAT».

Une personne, habitant dans la nuit des temps ces fameuses collines rouges, avait perdu accidentellement sa vue pendant des dizaines d’années, a retrouvé par la suite et soudainement sa vision.



Depuis, « laami » qui veut dire «aveugle» qui a commencé à « voir » c’est à dire « raate » est devenu définitivement «laami-raate» nom du douar que l’on connaît actuellement à Ain Défali sous l’appellation de «Laamirate».

lundi 20 février 2012

L'OIGNON CONTRE LA TOUX.

Prendre un oignon frais, le couper en deux moitiés et le placer sous le lit au niveau de la tête coté coupé vers le haut...l'oignon va dégager une odeur qui va stopper net la toux

samedi 18 février 2012

Aujourd’hui, la terre a tremblé dans la province de Sidi Kacem.

Une secousse tellurique de magnitude 4,9 degrés sur l'échelle ouverte de Richter, a été enregistrée, ce matin, dans la province de Sidi Kacem, a annoncé l'Institut de géophysique (ING) du Centre national pour la recherche scientifique et technique (CNRST).
L'épicentre de la secousse, survenue à 0h28, est situé dans la commune de Zirara, précise la même source.

mardi 14 février 2012

Fêter l'amour et l’amitié dans toutes ses couleurs.


Ce jour, la Saint Valentin, est considéré dans de nombreux pays comme la fête des amoureux et de l'amitié. Les couples en profitent pour échanger des mots doux et des cadeaux comme preuves d’amour ainsi que des roses rouges qui sont l’emblème de la passion.

Vous devez y être rayonnante de beauté pour fêter l’amour. Avant votre union, votre histoire d’amour était chaque jour plus belle. Chacun de vous était attentif aux désirs et besoins de l’autre. Votre plus grand souci était de vous plaire réciproquement. Vous viviez le bonheur au quotidien et vous ne vous lassiez jamais d’être ensemble.

lundi 13 février 2012

L'Autriche

Présentation du pays et des annuaires autrichiens

Habitée aux origines par des peuples celtes, l'Autriche sera le coeur du Saint Empire romain germanique et partagera une histoire commune avec l'Allemagne jusqu'à la guerre austro-prussienne qui l'expulse de la confédération germanique en 1866. Isolée, la monarchie autrichienne, héritière de l'empire des Habsbourgs se tourne alors vers la Hongrie. En juillet 1914, l'Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Serbie, et plonge l'Europe dans le 1er conflit mondial. En 1918, la 1ere république autrichienne est créée par les alliés dans un Etat réduit aux frontières des provinces germanophones. En 1938, l'Anschluss, annexation de l'Autriche par Hitler confond une nouvelle fois l'histoire des deux pays jusqu'à la défaite de 1945. Dans le camp des battus, l'Autriche ne retrouvera sa souveraineté qu'en 1955.

Carte de la république fédérale d’Autriche

Aujourd'hui, l'Autriche est une république fédérale démocratique parlementaire composée de neuf provinces (bundesland) régies par la Constitution de 1983. Pays de traditions catholiques qui se distingue par un esprit conservateur, victime des clichés d'un passé tourmenté, l'Autriche du XXIem siècle est un État moderne souvent méconnu. Les grandes villes sont à l'image d'un territoire riche en histoire qui en fit des lieux d'échanges multiculturels. Le pays abrite des trésors de la Renaissance et du baroque, dans un territoire couvert aux deux tiers de massifs montagneux de toute beauté dans une nature préservée.

Capitale: Vienne
Superficie : 83.859 km²
Population :8.316.487 habitants
Densité : 99 habitants/km²
Monnaie officielle : Euro
Indicatif téléphonique : 43

dimanche 12 février 2012

Amar Ezzahi, El Meknassia

Voici la qasida intitulée Eddar de Sidi Abdelkader EL ALAMI (Kaddour) 1742- 1850 connue en Algérie sous le nom "El Meknassia". Cette qasida a été écrite parce que sidi Abdelkader El Alami a perdu sa maison et que son élève Alaoui El Harouni la lui a rendu après la mort de sidi Kaddour El Alami. Il est enterré dans sa maison rendue. Le tombeau de Sidi Kaddour El-Alami ,dans un quartier paisible de Meknès,jouit d'une grande vénération.Sidi Kaddour El-Alami se distingue par la chasteté de ses penchants. Sa Eva idéale ne reflète que la grandeur et la perfection divine. Pour lui la chair est un "fiel destructeur" du "merveilleux miel " que donne l'amour pur , l'amour qui satisfait la sensibilité morale et esthétique. La "sensualité flétrit toute fleur " note-t-il,elle ne laisse que le douloureux souvenir des sensations amères.Cette conception pure, céléste a valu a Sidi Kaddour El-Alami l'auréole de la sainteté.Dans le domaine de l'amitié,le poète a énormément souffert de l'ingratitude des Meknassis. Le poème "El Meknassia", œuvre emblématique de Sidi Kaddour El Alami, chanson phare du répertoire chaabi, cette qacida appelée au Maroc, "dar Sidi kaddour",restera un chef d'œuvre impérissable du Melhoun .Son sujet est la perte de son domicile.La première version incrimine un ami du poète, musulman d'origine juive, qui procéda a la vente de sa maison à l'insu de son naïf propriétaire qui lui avait même, dit-on, établi une procuration!La seconde version raconte que notre poète, qui était excessivement généreux et dépensier ,se trouva un jour a court d'argent et dut se résoudre a vendre sa maison.La troisième version, celle qui parait la plus plausible, explique que " les notables de la ville l'avaient convaincu de faire don de sa maison pour permettre l'élargissement de la mosquée mitoyenne. Lorsqu'il la leur donna , ils renoncèrent à l'annexer à la mosquée mais la gardèrent. Al Alami fut alors pris des plus grands regrets et composa sa fameuse qsida ou il décrit son nouvel état d'errance".Fort heureusement, notre poète finit par récupérer la maison familiale (et la aussi, on ne sait si elle fut rachetée pour lui par le roi ou par un de ses disciples) ou se trouvent actuellement son tombeau et celui de sa sœur dans ce vieux quartier de Meknés appelé "Koubette Essouk", plus précisément dans ce fameux "Derb Sidi Boutib".

jeudi 2 février 2012

Association caritative et Organisation non gouvernementale (ONG).

L’Association caritative est une association à but non lucratif dont l'objectif est de porter secours et assistance aux plus démunis. La définition légale d'association caritative est très variable selon les pays. Dans certains, elle obéit à certains critères très précis que doivent vérifier les associations. Dans d'autres, la notion même d'association caritative n'existe pas, ce sont alors les associations elle-même qui s'auto-proclament caritatives. Le terme de caritatif est un mot très ancien (XIVe siècle) synonyme de charitable, dont l'usage a d'abord disparu pour revenir à la mode dans la deuxième moitié du XXe siècle. Les associations caritatives se regroupent parfois au niveau international dans des organisations.

Une organisation non gouvernementale ou ONG est une organisation d'intérêt public qui ne relève ni de l'État ni d'une institution internationale. Les ONG n'ont pas le statut de sujet de droit international. L'habitude est de réserver le terme aux personnes morales à but non lucratif financées par des fonds privés. Grâce à l'apport de la sociologie des organisations, les principaux critères définissant une ONG sont les suivants :
• l'origine privée de sa constitution
• le but non lucratif de son action
• l'indépendance financière
• l'indépendance politique
• la notion d'intérêt public
Une ONG est une personne morale qui, bien que n'étant pas un gouvernement, intervient dans le champ national ou international. Les relations juridiques internationales sont traditionnellement des relations uniquement entre États (ou entre Gouvernements). On considère parfois le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) comme l'ancêtre des ONG, bien qu'ayant un statut hybride spécifique vis-à-vis des États. Dans le cas d'organisations internationales, on parle également d'Associations de Solidarité Internationale (ASI) ou d'organisations non gouvernementales internationales.

La plus grande catastrophe de l'histoire du football égyptien.

Des heurts entre supporteurs de deux équipes ont fait au moins 74 morts et des centaines de blessés à Port-Saïd en Egypte. L'étrange attitude des forces de l'ordre est au centre de toutes les critiques.
La plupart des victimes ont été piétinées ou sont tombées des gradins lors de mouvements de panique. D'autres ont été tuées à l'arme blanche.
Les heurts ont commencé après que l'arbitre eut sifflé la fin du match au cours duquel Al-Masry , l'équipe locale a fait subir à Al-Ahly, l'une des équipes les plus titrées du football égyptien, sa première défaite (3-1) de la saison, à la 17e journée du championnat national.
"Des centaines de supporteurs d'Al-Masry, ont envahi la pelouse et se sont mis à poursuivre les joueurs et supporters adverses à coup de pierres, bouteilles et fusées éclairantes", ont déclaré des témoins et un photographe de l'AFP.
La télévision d'Etat égyptienne a montré des images de chaos dans le stade, des supporteurs courant dans toutes les directions. Des photos de joueurs en sang circulaient également sur internet.




"Ce n'est pas du football. C'est la guerre et des gens meurent sous nos yeux. Il n'y avait aucun dispositif de sécurité, pas d'ambulances", a réagi un joueur d'Al Ahli, Mohamed Abo Treika, interrogé par la chaîne de télévision de son club, en appelant à « l'annulation du championnat". "C'est une situation horrible et on ne pourra jamais oublier la journée d'aujourd'hui", a-t-il poursuivi.
Ces événements ont par ailleurs eu des répercussions au Caire. À l'annonce des violences à Port-Saïd, l'arbitre d'un match entre Zamalek et Ismaïli a interrompu la rencontre, ce qui a conduit des supporteurs à incendier une partie du stade, a-t-on pu constater sur des images de télévision.