Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

vendredi 15 février 2013

Evénement céleste de la journée de ce vendredi, dans l’Oural, en Russie.



Une pluie de météorites s’est abattue, ce vendredi 15 février, sur la région de Tcheliabinsk de l'Oural en Russie, à 1500 kilomètres de Moscou., accompagnée d'éclairs incandescents et de violentes explosions, blessant des centaines de personnes.
 
                                                                                   
Elle n'a rien à voir avec l'astéroïde 2012 DA14,  ce gros caillou de 50 m de diamètre,  d’une masse de 135.000 tonnes , qui passera à seulement 28 000 kilomètres de notre planète (soit un peu plus du double du diamètre terrestre et seulement un dixième de la distance Terre-Lune),
 
                                     
 
donc, il rasera la Terre de si près qu'il sera possible de l'observer avec des jumelles à partir de 18h30. Les agences spatiales écartent tout risque de collision. Même les satellites géostationnaires qui gravitent à 36.000 km au-dessus de nos têtes en sont plus éloignés.
 
                                                                            
Mais les fragments de météorites de l’Oural, qui n’ont pas de nom, ce qui est une manière de dire que nous ne les maîtrisions pas, on fait renaître l’idée que le hasard n’était pas rassurant, que les principes de la physique, celle d’Épicure ou celle de tout autre, ne font pas de nous les maîtres de l’univers.