Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

vendredi 11 janvier 2013

A 15 ans, il défie Einstein


Un lycéen strasbourgeois de 15 ans, Neil Ibata, fait la une de la revue Nature, référence mondiale en matière scientifique, avec une découverte en astrophysique qu'il cosigne dans le dernier numéro.

Certes, la démonstration de la structure organisée des galaxies naines autour d'Andromède, la galaxie géante la plus proche de Terre, procède d'abord des travaux menés depuis dix ans par une équipe internationale dirigée par son père, Rodrigo Ibata. Mais c'est le fils de ce chercheur à l'Observatoire astronomique de Strasbourg qui a révélé qu'elles formaient un disque aplati tournant sur lui-même en réalisant, le temps d'un week-end, une modélisation informatique de l'étude. La tâche lui avait confiée début septembre par son père qui lui avait appris les arcanes du langage de programmation Pithon.
Un Suisse de dix ans s'ouvre les portes de l'université - 1 (© Capture d'écran SRF)
 
« La chance des débutants » Les vacances de la Toussaint ont encore été nécessaires pour l'animation du modèle, avant que l'interprétation ne soit confiée à l'équipe des chercheurs. « C'est la chance des débutants. Je n'y ai pas passé un centième du temps passé par mon père », reconnaît l'adolescent. Cette découverte apparaît en contradiction avec les différentes théories de formation des grandes galaxies qui veulent que celles-ci grandissent par accumulation de matière noire issue des galaxies naines qui viendraient de manière aléatoire vers leur centre. Neil, élève de 1ère S avec un an d'avance, au lycée international des Pontonniers à Strasbourg, ne sait pas s'il sera un jour astrophysicien mais reconnaît qu'il s'orientera « certainement » vers les sciences, et vers la physique « probablement ». Né d'une mère française professeure de civilisation anglaise et d'un père anglo-bolivien dont le nom révèle une ascendance japonaise, cet aîné de trois enfants attribue cette attirance à son goût pour la nature autant qu'à l'influence paternelle.

Aucun commentaire: