Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

mercredi 30 janvier 2013

Il perd son nez à cause d'un cancer et s'en fait repousser un nouveau sur le bras !

Un homme d’affaires britannique qui a perdu son nez à la suite d’un cancer de la peau  a été le cobaye d'une expérience pour pouvoir retrouver sa proéminence. La procédure prévoit de faire pousser son nez sous la peau de son bras pour ensuite le lui coudre sur le visage.
 
 
Avec l’aide des experts de l’University College de Londres, le nez a été enlevé de son bras et cousu sur son visage, ce qui va notamment lui permettre de retrouver l’odorat! Cette procédure pourrait aider les victimes d’accident de voiture et les soldats défigurés au front. 
Le nouveau nez, le premier dans le monde à être fabriqué à partir de rien, est identique à celui que l’homme de 56 ans avait auparavant.

 
Le Professeur Alex Seifalian, qui est derrière ce traitement révolutionnaire, déclare au Daily Mail : «Son nez était un peu plié à gauche et nous avons demandé s’il le voulait plus droit. Mais il a répondu qu’il voulait exactement le même».
Le nouveau nez a d'abord été moulé (moule en verre) sur l'original. On a ensuite vaporisé une matière semblable à de la cire d'abeille synthétique pour créer une base qui permettra aux cellules souches de s'accrocher. Le moule a ensuite été enlevé et la matière donnée - qui était couverte de millions de cellules blanches contenant des substances nutritives pouvant créer le cartilage du nez - a été placée dans un bocal tournant appelé bioreactor. En attendant, la peau sur le bras de l'homme a été progressivement distendue grâce à un petit ballon placé sous la surface de l'épiderme qui se gonflait jusqu'à ce que la peau soit assez détendue pour accueillir le nez.