Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

jeudi 17 janvier 2013

Bachar el-Assad franchit la ligne rouge.

Bachar el-Assad a-t-il utilisé des armes chimiques contre les rebelles ? Au lendemain du massacre de Homs, le 17 janvier, la question est sur toutes les lèvres. Et si la communauté internationale tarde à réagir, les médecins présents sur les lieux sont eux catégoriques : les symptômes relevés chez les victimes correspondent bien à une intoxication au gaz sarin.
Les vidéos ensuite postées sur le web semblent confirmer l’utilisation d’armes chimiques sur la population syrienne. Pourtant, bien que La France et les Etats-Unis aient « l’intime conviction » que le régime de Bachar el-Assad a bien utilisé du gaz toxique, aucune sanction n’intervient.
Il faudra attendre la mi-août et une nouvelle attaque chimique, cette fois-ci sur Damas, pour qu’une équipe d’enquêteurs de l’ONU ne vienne recueillir des preuves concrètes. Une fois obtenues, une seconde équipe d’inspecteurs a été dépêchée en Syrie pour recenser les stocks d’armes chimiques syriens et entamer son démantèlement conformément à une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU.

Bachar el-Assad franchit la ligne rouge

Aucun commentaire: