Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

mercredi 6 mars 2013

Le Père Clément est le père de la clémentine.

 
 

Mais connaissez-vous le Père Clément ?  C'est le papa de la petite Clémentine. C'est à lui en effet que l'on doit ces merveilleuses petites boules de couleur orange, plus pulpeuses, plus douces, plus sucrées…et sans pépins qui foisonnent partout en ce moment dans nos rues et nos souks.
 
La légende veut que la clémentine soit le fruit du hasard. Cette cousine de la mandarine doit son nom au révérend père Clément, qui aurait remarqué la présence d’un arbre différent des autres dans la cour de son orphelinat à Misserghine, près d’Oran en Algérie, en 1892.
 Quoi qu'il en soit, le Père Clément (Vital Rodier : 1829-1904) étant à l'origine de la découverte de ce nouveau type de fruit, la société algéroise d'agriculture décida de le nommer "clémentine" en son honneur (appellation approuvée dès 1902 par la Société algéroise d’agriculture).


La clémentine est un fruit vert (qui devient orange sous l'effet de la baisse de température en hiver), qui n'a pas de pépins contrairement à la mandarine.
 Il s’agit d’une « mandarine sans pépin ».