Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

vendredi 29 juin 2018

Déforestation : un terrain de foot perdu chaque seconde en 2017

L’année 2017 aurait été la seconde plus dévastatrice de l’histoire contemporaine (après 2016) pour les forêts tropicales. Au total, environ 294.000 km² ont disparu en 2017, soit l’équivalent d’un terrain de foot perdu chaque seconde. Des chiffres qui ont quasiment doublé en quinze ans.



Déforestation : un terrain de foot perdu chaque seconde en 2017


Plusieurs études dressent un triste classement des pays les plus concernés par la déforestation, où l’on retrouve, largement en tête, le Brésil, qui a vu plus de 4,5 millions d’hectares de ses forêts disparaître en 2017. 


Déforestation : le rythme s’accélère
Le constat est alarmant : la déforestation progresse à un rythme extrêmement rapide. Le Brésil, la République démocratique du Congo, l’Indonésie, Madagascar et la Malaisie ont subi les pertes les plus importantes de 2017, selon un rapport publié par l’Institut d’hydrologie, de météorologie et d’études environnementales (Ideam). La perte des surfaces arborées, principalement dans les tropiques, a ainsi atteint 294.000 km² en 2017, soit l’équivalent d’un terrain de foot perdu chaque seconde. Le Brésil à lui seul a perdu 45.000 km² de couverture forestière, en baisse de 16 % par rapport à un record en 2016.
En effet, en 2016 déjà, WWF tirait la sonnette d’alarme quant à la déforestation en Amazonie. L’association publiait un rapport intitulé Living Amazon Report 2016, dans lequel elle révélait avoir identifié dans ce pays 31 « fronts de déforestation » qui mettent en péril le bon état de la forêt dans son ensemble. Et WWF pointait du doigt toutes les activités, qu’elles soient agricoles ou d’élevage, qui constituent la première cause de la déforestation. Ces dernières s’expliquent par la recherche de profits des pays de la région et du reste du monde.


En Amazonie, la déforestation aurait doublé en un an
Et l’inquiétude grandit sur la situation de la Colombie qui est, après le Brésil, le second pays de la planète en terme de biodiversité. Ses forêts recouvrent plus de la moitié du territoire, et abritent pas moins de 10 % des espèces de la flore et de la faune connues. En 2017, le pays a ainsi perdu 2.200 km² de forêts, soit l’équivalent de la superficie du Luxembourg. Selon le rapport publié par l’Ideam, le phénomène concerne surtout la partie amazonienne du pays, où la déforestation aurait doublé en seulement un an.

Enregistrer un commentaire