Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

mercredi 4 juillet 2018

Les Norvégiens préfèrent sucer du « snus » que fumer une cigarette

Résultat de recherche d'images pour "sucer du  « snus »"
Le Snus, une pâte de tabac à placer sur les gencives interdite
à la vente dans l’UE à l’exception de la Suède.

Le tabac à sucer commercialisé en Suède et en Norvège est plus consommé que la cigarette, d’après une étude publiée jeudi de l’institut national de statistique basé à Oslo. Un résultat lié à la chute du nombre de fumeurs dans le pays depuis dix ans. Cependant, la consommation de tabac a augmenté.
Les Norvégiens sont désormais plus nombreux à consommer quotidiennement du « snus », un tabac à sucer spécifique à la Scandinavie, que des cigarettes, montrent des chiffres officiels publiés jeudi.



Résultat de recherche d'images pour "sucer du  « snus »"

Résultat de recherche d'images pour "sucer du  « snus »"



Les statistiques risquent de relancer le débat sur les effets de ce tabac, interdit à la vente dans l’UE à l’exception de la Suède, sur la santé, une question qui fait débat.


Une forte baisse du nombre de fumeurs

Selon l’institut norvégien de statistique SSB, 12 % des Norvégiens consommaient quotidiennement du « snus » en 2017, une proportion pour la première fois plus élevée que celle des fumeurs quotidiens (11 %).
La Norvège a adopté une politique ambitieuse visant à réduire le tabagisme : elle a été l’un des premiers pays au monde à interdire la cigarette dans les lieux publics en juin 2004, le prix des cigarettes y est élevé (environ 11 € le paquet) et le paquet y est neutre depuis l’an dernier.
En 2007, la proportion de fumeurs quotidiens était encore de 22 % mais elle a été divisée par deux en dix ans, une désaffection qui a profité au « snus ».


Mais plus de consommation de tabac
« En dépit du recul du tabagisme quotidien, la proportion totale de la population qui consomme des produits liés au tabac a augmenté », a noté un conseiller de SSB, Joachim Wettergreen, dans un communiqué.
En 2016, 12 % des Norvégiens fumaient quotidiennement et 10 % utilisaient du « snus ».
Après avoir en partie gagné leur combat contre la cigarette, les autorités norvégiennes tentent d’enrayer la consommation de tabac à sucer.
En novembre, l’État a gagné un procès à Oslo contre le producteur Swedish Match qui protestait contre l’application au « snus » de la règle du paquet neutre. Le groupe suédois a fait appel.





Enregistrer un commentaire