Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

vendredi 5 février 2016

Qui ont remporté les prix de menteurs en politique de l'année 2015, en France ?

La présidente du Front national a été distinguée pour son accumulation d'affirmations fausses sur les migrants (par exemple sur l'ampleur de la vague d'arrivants, sur leur sexe et leurs motivations, sur le faux assaut de migrants contre des pompiers à Calais, par martelage de cette question lors des régionales alors que ce n'est pas une compétence régionale…)

 ou sur le djihadisme.

Afficher l'image d'origine


Destiné à être remise chaque début d'année pour les déclarations de l'année précédente, la récompense est décernée avec humour pour inciter la classe politique à moins mentir, pour sensibiliser le journalisme politique à l'importance du fact-checking, et pour encourager le grand public à vérifier la véracité de ce que dit le personnel politique. Distingué pour l'année 2014, Nicolas Sarkozy bénéficiait d'un "totem d'immunité" pour cette édition.

Présidé par : 

Afficher l'image d'origine
Thomas Guénolé
(
politologue)

Le jury était composé de six journalistes : 

Afficher l'image d'origine
Mélissa Bounoua Reader
(Slate)
Alexandre Devecchio
(FigaroVox, 
Le Figaro) 
Afficher l'image d'origine
Hugo Domenach
(
Le Point) 
Afficher l'image d'origine
 Samuel Laurent
(Les Décodeurs/
Le Monde) 
Nicolas Dupont-Aignan, ou la politique migratoire au doigt mouillé.
Cédric Mathiot
(Désintox/
Libération) 
Afficher l'image d'origine
Antoine Krempf
(Le Vrai du Faux/France Info)
Outre Marine Le Pen, d'autres membres de la classe politiques ont remporté des prix spécifiques :
  • Prix spécial du Jury 

Patrick et Isabelle Balkany, à la mairie de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), le 16 avril 2013.
 Patrick & Isabelle Balkany (LR),
pour l'ensemble de leur carrière.
  • Prix « Un certain regard » (ex æquo)

"Race blanche" : Claude Bartolone maintient ses propos
 Claude Bartolone (PS),
pour avoir accusé Valérie
Pécresse de défendre 
« la race blanche » 
.

Afficher l'image d'origine
Pierre Lellouche (LR), pour réussir l'exploit
de produire un « droit de réponse à la bienpensance
» aux articles ayant pointé 
son intox sur les
indemnités accordées aux réfugiés
... dans lequel
il 
reconnaît avoir dit n'importe quoi.
  • Prix Robocop

Bernard Cazeneuve (PS), pour avoir relayé
la version mensongère du Raid selon
 laquelle l'assaut de Saint-Denis s'est fait
 sous un déluge de feu des terroristes
.
  • Le cumulard de l'année

Afficher l'image d'origine
Jean-Yves Le Drian (PS), pour son cumul des fonctions
de ministre de la Défense et de président de la région
 Bretagne, en contradiction flagrante avec un
engagement solennel de François Hollande
(
« Moi président de la République, les ministres
ent se consacrer pleinement à leur tâche. »
). 
  • Meilleur second rôle féminin

Lydia Guirous : "Arrêtons de stigmatiser les défenseurs de la laïcité"
Lydia Guirous (LR), éphémère porte-parole du parti Les Républicains,
pour avoir prétendu que 
la France est le pays européen qui accueille le plus d'étrangers. 
  • Meilleur second rôle masculin

Régionales : le candidat PS demande à Christian Estrosi de "porter l'opposition" en Paca
Christian Estrosi (LR) pour son virage à 180 degrés,
 digne des plus belles courses de moto,
 sur la position à tenir à droite face au 
Front national. 
  • Meilleur costume

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve lors d'une conférence de presse le 29 janvier 2015 à Lyon
Bernard Cazeneuve (PS), pour avoir exagéré
 le nombre de reconduites à la frontière 
afin
d'assurer qu'il est plus ferme que la droite
lorsqu'elle était au pouvoir.
  •  de l'Audace statistique

Afficher l'image d'origine
François Hollande (PS), pour avoir tenté de vanter
le "bon bilan" de plus de 3 000 perquisitions
sous état d'urgence alors qu'elles ont abouti à... 
seulement 4 vraies procédures antiterroristes . 
  • Prix « Jeune espoir »

Afficher l'image d'origine
Laurent Wauquiez (LR, 40 ans), pour sa spectaculaire
 accumulation de mensonges, sur lui-même pour 
se construire un personnage public globalement 
actice, et sur de multiples sujets politiques
(par exemple sur les relations politiques 
entre Charles de Gaulle et Guy Mollet).

Enregistrer un commentaire