Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

vendredi 27 mars 2015

Depuis plus de 2 mois, le Costa Rica ne fonctionne plus qu'à l'énergie renouvelable


 

Cela fait plus de 75 jours que le Costa Rica ne fonctionne plus qu’à l’énergie obtenue à partir de sources renouvelables,  
Les pluies généreuses de cette année ont permis aux usines hydroélectriques du pays de lui fournir la quasi-totalité de l’électricité dont il a besoin. Le complément a été apporté par la géothermie, le solaire et l’éolien. Désormais, le pays n’a plus besoin du pétrole ou du charbon, c’est-à-dire des énergies fossiles, pour sa consommation énergétique.


Bien sûr, le Costa Rica dispose d’une combinaison d’atouts qui lui ont permis de parvenir à cet objectif : il ne dispose que d’une population de 5 millions d’âmes, son secteur industriel est assez limité, donc peu gourmand en énergie, et il est doté d’une topographie unique, se caractérisant par de nombreux volcans et d’autres éléments particulièrement propices à la production d’énergie propre. De plus, le Costa Rica n'a plus d’armée depuis 1948, et il a donc pu consacrer l’équivalent d’un budget de la Défense à des investissements en équipements de production d’énergie propre.

Aucun commentaire: