Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

vendredi 20 mars 2015

Les Marocains veulent de l’anglais à la place du français.

La langue française est de moins en moins populaire au Maroc. Une majorité de personnes veulent que l’anglais la remplace à l’école.
Selon les résultats d’un sondage Hespress, 14% des personnes interrogées sont des irréductibles de la langue française. Par contre, 86% des sondés estiment que la langue de Shakespeare devrait remplacer celle de Molière à l’école.

Ecole : les Marocains veulent de l’anglais à la place du français

Pour expliquer ce sentiment, les personnes interrogées font valoir les limites du français en matière d’accès au savoir et aux opportunités économiques, avec bien évidement comme priorité principal l’accès au marché du travail.
Dans ce sens, il faut noter qu’Abdelilah Benkirane a récemment déclaré que la langue anglaise est la langue de la science, de la technologie et du commerce. Il a aussi ajouté qu’il aurait souhaité parler anglais, une langue qui l’aurait beaucoup aidé dans ses déplacements à l’étranger.
Alors qu’une commission doit rendre ses conclusions au Roi Mohammed VI à ce sujet, l’une des propositions les plus discutées au sein de cette instance est justement le remplacement du français par l’anglais en tant que première langue.
Pour autant que cette réforme passe, il faut tout de même noter qu’il faudra plusieurs années pour que le système éducatif marocain fasse la transition.

Aucun commentaire: