Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

vendredi 10 avril 2015

La Birmanie ou Myanmar,

La Birmanie ou Myanmar, en birman ဗမာ (Bama) et မြန်မာ (Myanmâ/mjænˈmɑ/), en forme longue la République de l'Union du Myanmar en birman Pyidaungzu Thammada Myanma Naingngandaw, anciennement « Union de Birmanie », puis « Union du Myanmar », est un pays d'Asie du Sud-Est continentale ayant une frontière commune avec le Bangladesh, la Chine, l'Inde, le Laos et la Thaïlande. Elle est bordée par la mer d'Andaman au sud et par le golfe du Bengale au sud-ouest, avec environ2 000 kilomètres de côtes au total.
Le pays a connu depuis 1962 une série de dictatures militaires. De 1988 à 2011, la Birmanie a été officiellement dirigée par le Conseil d'État pour la paix et le développement. Cette junte a officiellement laissé la place en 2011 à un pouvoir civil dirigé par l'un de ses anciens membres, mais le poids de la hiérarchie militaire reste prépondérant dans les faits. La relative libéralisation du pays qui s'est confirmée depuis a conduit l'Union européenne et les États-Unis à suspendre ou lever en avril et septembre 2012 l'embargo qu'ils imposaient au pays depuis les années 1990, exception faite des ventes d'armes.
En français, « Birmans » qualifie tous les citoyens du pays (Burmese en anglais), qu'ils soient Birmans ethniquement issus de l'ancien royaume de Birmanie (Burman en anglais) ou des territoires rattachés à celui-ci par l’occupant britannique.

Afficher l'image d'origine

La Birmanie partage ses frontières terrestres avec la Chine (2 185 km), avec la Thaïlande (1 800 km), avec l'Inde (1 463 km), avec le Laos (235 km), et enfin avec le Bangladesh(193 km) pour un total de 5 876 km.
La Birmanie est le plus vaste État de l’Asie du Sud-Est continentale. Il comprend une longue plaine centrale, où vit la majeure partie de la population, et sa partie la plus large ne dépasse pas 960 km. Cette plaine est bordée d'espaces montagneux, ainsi à l’ouest, la chaîne de l’Arakan.
La région de l’intérieur, qui s’ordonne autour du bassin de Mandalay où convergent Irrawaddy et Chindwin et d’où sort le Sittang, est connue sous le nom de Haute Birmanie, cœur historique du pays. La région côtière (zone alluvionnaire du delta de l’Irrawaddy et plaine du Sittang), bordée de nombreuses îles, est connue sous le nom de Basse Birmanie. Dans les régions périphériques, montagneuses, la forêt domine.
Son point le plus haut est le Hkakabo Razi, qui culmine à 5 881 m, et son point le plus bas la mer d'Andaman, avec 0 m.


Afficher l'image d'origine


Afficher l'image d'origine


Afficher l'image d'origine

Birmanie ou Myanmar République de l'Union du Myanmar
Myanmar long form.svg
Pyidaungzu Thammada Myanma Naingngandaw

                  Afficher l'image d'origine          
Drapeau de la Birmanie
















Blason

Armoiries de la Birmanie


                                                                     
Description de l'image Myanmar in its region.svg.
Devise nationaleLe bonheur se trouve dans une vie harmonieusement disciplinée
Hymne nationalGba Majay Bma
(Nous aimerons la Birmanie)
 
Forme de l ÉtatRépublique parlementaire
Président de la RépubliqueHtin Kyaw
Langues officiellesBirman
CapitaleNaypyidaw
19° 45′ N 96° 06′ E
 
Plus grande villeRangoun
Superficie totale676 578 km2
(classé 40e)
Superficie en eau23 070 km2 (3,41 %)
Fuseau horaireUTC +6h30
IndépendanceDu Royaume-Uni
Date
GentiléBirman
Population totale(2014)51 419 420 hab.
(classé 24e)
Densité76 hab./km2
PIB nominal(2013)$111,1 milliards (71e)
IDH (2013)en augmentation 0,584 (moyen) (136e)
MonnaieKyat (MMK​)
Code ISO 3166-1MMR, MM​
Domaine Internet.mm
(anciennement .bu)
Indicatif 
téléphonqu
+95




La religion bouddhiste en Birmanie

La religion dominante en Birmanie est le Bouddhisme. Le Bouddhisme est pratiqué par 89.3% de la population, quant au Christianisme, il est pratiqué par 5.6%. La religion Islamique est pratiquée par 3.8% et il y a aussi l’Hindouisme, pratiqué par 0.5%, et 0.2% de la population qui pratiquent l’Animisme. Le Bouddhisme Birman est attaché à la branche “Theravada” (Petit Véhicule). C’est le bouddhisme le plus orthodoxe qui conserve les enseignements du Bouddha sans modifications.

Qui est Bouddha ?
Le Bouddha n’est pas un Dieu. C’est un professeur qui a enseigné la vérité qui s’est réalisé par son omniscience. Il est né au Népal en 544 ans avant Jésus-Christ. Il descend de la famille Sakya et son père gouvernait un royaume. Son nom de prince était Sittha et son nom de Bouddha était Gotama. Il est devenu Bouddha à l’âge de 35 ans et est mort à l’âge de 80 ans.
Le mot Bouddha signifie omniscience (celui qui connaît tout à travers le passé, le présent et le futur). Selon Bouddha Gotama, il n’est pas le seul Bouddha dans l’univers, en fait, il n’est que le quatrième Bouddha dans le monde parmi les cinq Bouddhas.

Quel est l’enseignement du Bouddha ?
Le Bouddhiste n’est ni une religion, ni une philosophie car le bouddhisme n’accepte pas le dieu créateur et il ne contient pas de théories non plus. C’est une doctrine de la réalité : la délivrance de la réincarnation.
Tout d’abord, il faut comprendre que les bouddhistes croient en la réincarnation et le Karma, la loi naturelle des causes et de leurs conséquences.
Le cœur de l’enseignement du Bouddha est contenu dans “ les Quatre Nobles Vérités”
1. La souffrance
2. L’origine de la souffrance
3. La cessation de la souffrance
4. Le sentier qui conduit à la cessation de la souffrance

 
Première Noble Vérité : la souffrance
Posséder une vie ou un corps est la souffrance. Lorsqu’on a la vie, on ne peut pas échapper à la souffrance dès la naissance, lors de la vieillesse, la maladie et la mort. L’association avec des personnes désagréables ou la dépendance dans des conditions déplaisantes, la séparation avec des êtres aimés ou la perte de condition plaisante, ne pas obtenir ce qu’on désire, la douleur, les lamentations, la détresse sont toutes des formes de souffrances physiques et mentales.
Un sentiment heureux ou une condition de vie heureuse n’est pas permanent, ni éternel. Un changement interviendra tôt ou tard car rien n’est éternel. Quand il survient, il y a de la douleur et de la peine, c’est aussi de la souffrance. 
 
Deuxième Noble Vérité : l’origine de la souffrance 
C’est la soif, l’avidité, le désir, l’attachement qui donnent naissance à toutes les formes de souffrance et à la continuité des êtres. Ce n’est pas la seule cause mais c’est la cause la plus importante. On a la vie aujourd'hui comme le résultat des désirs et des attachements de notre vie antérieure.
Quand le désir se mélange avec l’ignorance, on fait des actions bonnes et mauvaises, ce qui produit le Karma. Par conséquence on a la vie actuellement et on doit encore se réincarner.
 
Troisième Noble Vérité : Nirvana, la cessation de la souffrance
Nirvana signifie “ L’extinction de la soif”
Nirvana est la béatitude suprême où il n’y a ni le désir de vie et ni désir de souffrance. C’est une vérité ultime. Il ne faut pas confondre le Nirvana avec le Paradis. Le paradis n’est pas éternel et après le paradis il y a encore la vie et la réincarnation. Après le Nirvana, il n’y a plus de réincarnation.

 
Quatrième Noble Vérité : le sentier qui mène à la cessation de la souffrance
Cette vérité est connu sous le nom de sentier du milieu parce qu’elle évite deux extrêmes. L'une est la poursuite du bonheur dans la dépendance du plaisir des sens et l’autre est la recherche du bonheur selon différentes formes d’ascétisme. Le Bouddha, ayant lui-même essayé ces deux extrêmes et en ayant reconnu l’inutilité, à découvert le sentier du milieu qui conduit à l’Eveil. Il comporte huit catégories,
1. Compréhension juste
2. Pensée juste
3. Parole juste
4. Action juste
5. Moyens d’existence juste
6. Effort juste
7. Attention juste
8. Concentration juste
Ces quatre nobles vérités se trouvent en nous-mêmes. Il faut méditer pour les trouver.

Méditation
La méditation est le seul moyen d’atteindre le Nirvana. C’est le seul moyen d’échapper à la réincarnation. Il faut être dans un endroit tranquille pour méditer, fermer les yeux et se concentrer sur sa respiration (inspiration et expiration).
Le pouvoir de concentration est essentiel pour la réalisation de Nirvana. Quand vous arrivez à vous concentrer sur votre respiration, il faut se concentrer sur l’évolution de son corps. Cela vous permettra de réaliser que rien n’est permanent, ni éternel. Donc il ne faut s’attacher à rien dans ce monde, y compris à vous-mêmes. Il y a plusieurs méthodes et plusieurs endroits pour méditer en Birmanie. Si vous êtes intéressés, nous pouvons vous organiser un séjour méditation.


                   
Massacre des musulmans au myanmar


 














Aucun commentaire: