Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

lundi 13 avril 2015

L'île la plus isolée du monde... Tristan Da Cunha

Tristan da Cunha, un petit bout d’île sortie des flots de l’Atlantique sud, au sein d’un archipel perdu au beau milieu de l’océan
officiellement l’île la plus isolée du monde
l’île est très volcanique et une forte éruption du Queen Mary’s Peak en 1961 a forcé tous les habitants à évacuer les lieux.
275 habitants qui descendent de… sept familles seulement. 

Tristan da Cunha, l'île habitée la plus isolée du monde media_xll_7195246

Tout au sud de l’océan Atlantique se trouve Tristan da Cunha, l’île habitée la plus reculée du monde. L’endroit au calme époustouflant se situe à 2.816 kilomètres de l’Afrique du Sud et à 3.360 kilomètres de l’Amérique du sud. Sainte-Hélène est l’île habitée la plus proche mais se situe tout de même à 2.000 kilomètres de là.

media_xll_7195247


Mais comment atteindre cette île du bout du monde ? En bateau, la liaison s'effectue depuis Cap Town. Après une longue traversée (7 jours tout de même), vous débarquez à Edimburgh of the Seven Seas, sorte de capitale de l'île. Et surprise, même en ces coins reculés, on trouve des chambres pour les rares visiteurs ! Une bonne partie des 275 habitants de l'île vivent ici. Leurs revenus ? La pêche, et la vente de pièces de monnaie et de timbres ! Tristan Da Cuhna, qui porte le nom du navigateur portugais qui l'a découverte, n'en est pas moins anglophone et rattachée au Commonwealth britannique.

       Avec une surface de 98 km², il y a des chances que l'on tourne un peu en rond sur l'île. Une destination pour qui souhaite s'isoler, ou découvrir un mode de vie original... aussi bien que jalousement préservé par ses habitants : il est tout simplement interdit à un étranger de s'installer à Tristan Da Cunha. Alors évitez de trop vous attacher... Quant aux problèmes d'endogamie, on recense une majorité de ''Tristonians'' affectée par de l'asthme.
Tristan Da Cunha est une île montagneuse, dont le sommet culmine à plus de 2000 mètres, mais aussi volcanique. Et ce volcan est bien actif. La dernière éruption majeure, en 1961, a bien obligé les habitants à évacuer l'île... mais ces derniers, opîniatres, sont revenus ! La rando sert d'activité au voyageur, qui en profite pour observer les oiseaux marins qui nichent sur l'île.
Le reste de l'archipel est inhabité. L'île Nightingale non loin abrite de nombreux manchots, et quelques cabanes saisonnières. L'île Inaccessible, à 10 kilomètres au large de Tristan Da Cunha, porte bien son nom : elle est classée par l'Unesco en tant que sanctuaire naturel. L'île Gough, toujours plus au sud (on attient les 40e rugissants !), est elle-aussi interdite d'accès et figure au patrimoine mondial...


Aucun commentaire: