Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

mercredi 22 avril 2015

Le Syndrome d’auto-brasserie : c’est la maladie qui rend ivre sans boire d’alcool, une pathologie rare et insolite.

Après avoir mangé certains aliments comme des frites, Nick Hess est ivre alors qu'il n'a pas touché à une goutte d'alcool. La faute au trouble d'auto-brasserie dont ce Britannique souffre, et dont il n'est pas le seul.
Ivre sans avoir bu de l'alcool. C'est ce qui arrive à Nick Hess lorsqu'il mange trop de frites ou des pâtes par exemple. Son cas interroge en Grande-Bretagne, la BBC qui relate l'histoire de ce Britannique de 34 ans, explique qu'il est atteint d'une maladie rare, celle de l'auto-brasserie.

Nick Hess 
Pendant un an, Nick Hess raconte qu'il s'est réveillé avec des maux de tête, des douleurs à l'estomac et se rendait compte qu'il était ivre sans avoir bu. Sa femme l'a même soupçonné d'être alcoolique. Il décide alors de passer des tests médicaux, résultat: après un repas contenant beaucoup de glucides, son taux d'alcoolémie est aussi élevé que s'il avait bu sept verres de whisky. Les médecins en arrivent à la conclusion du syndrome de l'auto-brasserie.

Comment fonctionne l'auto-brasserie ?
Concrètement, cela signifie que quand Nick Hess ingurgite des aliments avec de l'amidon (pâtes, pain ou soda), la levure présente dans son estomac fermente des sucres en éthanol ce qui provoque l'ivresse. Il souffre d'une "infection causée par Saccharomyces cerevisiae, la levure de boulanger (et de bière)" expliquait Le Monde après qu'un cas semblable ne soit détecté.

Dr.Anup Kanodia 
Anup Kanodia, le médecin qui a fait passer les tests à Nick Hess raconte qu'il avait 400% de plus de levure dans ses intestins que ce qui était attendu. "C'est le plus gros taux de levure que j'ai pu constater dans toute ma carrière, chez une personne" précise le médecin.

50 cas déclarés d'une maladie pas vraiment reconnue.
Le phénomène n'est pas nouveau. Barbara Cordell, chef de soins infirmiers du Panola College au Texas, a réalisé des observations sur l'un de ses patients. Autre exemple, dans les années 70 un cas semblable avait été repéré au Japon explique la BBC.  

Syndrome d’auto-brasserie : la maladie qui permet d’être ivre sans boire d’alcool

Plus récemment, en 2013, c'est au Texas que le site NPR relate l'histoire d'un homme de 61 ans qui arrive aux urgences ivre, mais qui jure ne pas avoir bu. Au total, une cinquantaine de personnes ont déclaré souffrir d'auto-brasserie.

Waynes Jones 
Pas suffisant pour convaincre Waynes Jones, un toxicologue judiciaire, pour qui "ces gens ne peuvent pas produire assez d'alcool dans leur sang pour que cela ait une importance médicale". Il reconnaît tout de même "quelques cas exceptionnels recensés au Japon".

Manger des aliments faibles en glucides pour se soigner.
Mais avant de convaincre les médecins, les patients aimeraient surtout trouver une solution. Pour Nick Hess, cela passe par des médicaments anti-fongiques et un régime alimentaire très faible en glucides.

Une alimentation draconienne est la clef, en 1998 The Independent évoquait le phénomène et les moyens de l'éviter: "Vous ne pouvez manger que de la viande et du poisson, de la volaille et du gibier (mais pas de poulet), des légumes (sauf les pommes de terre, les tomates et le soja), des fruits (sauf les agrumes) et des noix (hormis les arachides)". Côté boisson, celles "aux fruits sans sucres ajoutés ni agrumes et du thé aux herbes et aux fruits sont tolérés. Quant aux douceurs, essayez le miel, le sirop d'érable, la saccharine et l'aspartame".   

Aucun commentaire: