Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

mardi 26 janvier 2016

Ce lac artificiel chinois submerge une véritable merveille : une cité engloutie vieille de 2 000 ans

Son surnom fait rêver. Le lac aux mille îles, de son vrai nom lac Qiandao, situé en Chine, est une immense étendue d’eau artificielle qui existe depuis 1959. Sa particularité ? Les centaines d’îles qui s’y côtoient, mais surtout, le lac recouvre une cité ancestrale. 
Le lac Qiandao se trouve dans la province du Zhejiang, dans l’ouest de la Chine. Il sert de stockage pour une entreprise chinoise produisant de l’eau minérale, depuis qu’un barrage hydroélectrique y a été construit en 1959. L’étendue d’eau possède une superficie de 573 kilomètres carrés.






On y trouve une multitude d’îles de dimensions différentes. Sans compter celles de petite taille, il n’y en a pas moins de 1 078 ! Le lac est devenu une véritable attraction pour les touristes de la région, de nombreux hôtels ont ainsi été construits sur ses abords.
Malheureusement, le lac Qiandao cache une bien triste histoire. Il recouvre en effet une ancienne cité vieille d’environ 2 000 ans : Shi Cheng, ou la Cité des Lions. Elle fut construite par la dynastie Han, et reste aujourd’hui engloutie à environ 30 mètres de profondeur.

















Shi Cheng est devenue un site prisée par les plongeurs qui peuvent y découvrir une architecture flamboyante, emblématique d’une Chine ancestrale :































Le lac Qiandao, et surtout la Cité des Lions, montrent à quel point la Chine recèle d’innombrables merveilles. Le site révèle aussi une réalité plus attristante : la course à la richesse au détriment de vestiges historiques