Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

vendredi 8 janvier 2016

Crise cardiaque : détecter le signe le plus fréquent 24 heures avant

Des chercheurs américains révèlent quels sont les symptômes qui se déclarent le plus 24 heures avant un accident cardiaque en fonction des hommes et des femmes.  



Le coeur s'arrête soudain de battre, le sang n'atteint plus le cerveau, ni les autres organes vitaux et la personne s'effondre. Si les symptômes d'une crise cardiaque sont violents et soudains, ils seraient détectables quelques heures et parfois même quelques jours avant. C'est ce que révèlent les chercheurs du Cedars-Sinaï Heart Institute (Etats-Unis). Pour en arriver à cette conclusion, ils ont étudié les cas de 1 100 volontaires victimes d'une crise cardiaque entre 2002 et 2012 et âgés entre 35 et 65 ans.

 

Douleurs à la poitrine et respiration 


Après étude, les chercheurs ont remarqué qu'au moins un symptôme étaie déjà ressenti dans le mois précédent l'accident cardiaque. L'étude rapporte également que chez la plupart des hommes une forte douleur à la poitrine apparaît le plus souvent 24 heures avant et chez les femmes la respiration se coupe. Des palpitations et des sensations de malaise font également partie des signes évocateurs moins répandus mais pas moins alarmants. Pour les chercheurs le problème est que les patients mettent trop de temps avant de considérer ces signes comme inquiétants et rappellent que "plus on prévient les urgences tôt plus ont à de chance de survivre" 

L'infarctus du myocarde en images






Aucun commentaire: