Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

jeudi 4 août 2016

A cause de la montée des eaux du Pacifique, cinq des îles Salomon ont disparu

Cinq îles des Salomon ont disparu sous les eaux du Pacifique. Ces dernières années, selon une étude scientifique australienne, elles ont été victimes de la montée des eaux. 





Selon une étude australienne, six autres îles, donc certaines sont habitées, sont également menacées.

Les îles Salomon, dans le Pacific, le 28 septembre 2015. 

Le réchauffement climatique engendre de nouvelles Atlantide. Selon une étude scientifique australienne, cinq îles des Salomon, dans le Pacifique, ont disparu en raison de la montée des eaux - conséquence du réchauffement climatique -, ainsi que de l'érosion côtière.
Les cinq îles qui ont totalement disparu étaient des îles non habitées mais porteuses de végétation, d'une superficie allant jusqu'à cinq hectares et que les pêcheurs utilisaient parfois comme escale.



 Six autres îles fortement touchées

Selon cette étude, six autres îles sont touchées. L'érosion de la côte y a précipité une dizaine de maisons dans la mer depuis cinq ans, et obligé deux villages à se relocaliser plus à l'intérieur. Les îles Salomon sont particulièrement menacées à la fois par la montée des eaux qui est près de trois fois plus importante dans ce secteur que dans la moyenne mondiale et par des vagues particulièrement violentes qui érodent les côtes. La réaction locale à cette évolution peut également servir d'exemple pour les pays menacés par la montée des eaux, expliquent aussi les scientifiques, qui notent que la ville de Taro, capitale de la province de Choiseul, a déjà prévu de se relocaliser vers des terres plus hautes.
Enregistrer un commentaire