Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

jeudi 12 avril 2018

Moins de sacs plastique dans les eaux britanniques



Selon une nouvelle étude, le nombre de sacs en plastique dans les mers entourant le Royaume-Uni est en diminution depuis 2010. Dans le même temps, d’autres objets, comme les bouteilles en plastique, sont, eux, de plus en plus présents.
C’est une petite victoire contre la pollution. Le nombre de sacs plastique retrouvés dans les eaux entourant le Royaume-Uni régresse actuellement. Dans une étude publiée dans le journal Science of the Total Environment fin février, des chercheurs avancent qu’il y a 30 % de sacs plastique en moins dans les déchets marins collectés depuis 2010 que dans ceux récupérés avant cette période. Pour arriver à ce constat, ils ont analysé les résultats de 39 études réalisées en mer entre 1992 et 2017 autour du Royaume-Uni.

Réduire les déchets marins


« Nous avons observé une baisse conséquente du nombre de sacs plastique récupérés dans les filets de pêche depuis 2010. Cette recherche suggère qu’en travaillant ensemble nous pouvons réduire et lutter contre le problème des déchets marins », avance Thomas Maes, co-auteur de l’étude et scientifique spécialisé dans les déchets marins au CEFAS (Centre for Environment, Fisheries and Aquaculture Science - Centre des Sciences de l’Environnement, de la Pêche et de l’Aquaculture). Selon les chercheurs, cette régression pourrait provenir de plusieurs facteurs : introduction de frais de paiement pour les sacs plastique, changements dans leur confection…

Des sacs payant depuis 2015

Si le paiement des sacs plastique contribue à la diminution de leur présence dans les mers britanniques, cela voudrait dire que mettre en place une telle mesure serait efficace. En 2015, le Royaume-Uni avait introduit un prélèvement de cinq pence (six centimes d’euros) sur chaque sac plastique. Mais sur ce point, les auteurs de cette étude sont réservés. D’autre part, les changements dans la composition des sacs pourraient aussi accélérer la vitesse à laquelle ils se décomposent, et donc disparaissent.

Dans cette même étude, les scientifiques indiquent cependant avoir constaté une hausse des déchets provenant de la pêche industrielle comme des filets et des lignes mais aussi du nombre de bouteilles plastique. En mars dernier, une autre équipe de chercheurs britanniques expliquait dans un rapport intitulé « Prévisions sur le futur des mers » (Foresight Future of the Sea Report) que la pollution aux déchets plastiques dans les océans de la planète pourrait tripler d’ici à 2025.

Enregistrer un commentaire