Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

samedi 21 mai 2016

La dépression liée à une inflammation du cerveau ?





Des chercheurs canadiens ont apporté la preuve que la dépression pourrait être liée à une inflammation du cerveau. Un grand pas dans la compréhension de cette pathologie qui ouvre la voie à de nouveaux traitements.





Les causes de la dépression restent mystérieuses. Et pourtant, nombre de scientifiques recherchent son origine, en vain. Certains ont même exploré la piste d'une inflammation du cerveau .
Une hypothèse déjà étudiée depuis une cinquantaine d'années, mais jusqu'ici, les chercheurs ne disposaient pas de véritable preuve liant dépression et inflammation.


La dépression à été liée à une inflammation de certaines régions du cerveau. cSKU / Science Photo Library
Une équipe de scientifiques du Centre pour addiction et santé mentale (CAMH) de Toronto (Canada), menée par Jeffrey Meyer, a réussi à démontrer dans une étude qu'un marqueur spécifique de la neuro-inflammation, connu sous le nom de TSPO Vt, était plus élevé chez les personnes atteintes de dépression.

Inflammation du cerveau plus élevée de 30 % chez les dépressifs

Ils ont ainsi étudié la distribution d'une protéine liée à l'inflammation dans le cerveau de 20 patients dépressifs et de 20 témoins, grâce au PET scan
, une technique d'imagerie médicale. Le premier groupe souffrait d'un deuxième épisode dépressif majeur et ne prenait pas de médicaments depuis 6 semaines.
Après avoir comparé les résultats obtenus avec ceux des 20 individus témoins, les chercheurs se sont aperçus que les personnes dépressives présentaient une inflammation plus élevée de 30 % en moyenne dans trois régions du cerveau : le cortex préfrontal, le cortex cingulaire antérieur et l'insula.
Les scientifiques ont également mis en évidence un rapport entre l'importance de l'inflammation et la sévérité de la dépression. Leurs résultats ont été publiés dans la revue JAMA Psychiatry .

Dépression : vers de nouveaux traitements anti-inflammatoires

"Si des mécanismes inflammatoires sont associés au développement de cette maladie, cela suggère que l'utilisation d'agents anti-inflammatoires pourrait représenter une nouvelle approche thérapeutique intéressante", souligne Antoine Pelissolo, un des auteurs de l'étude.
"Il s'agit d'une piste très intéressante. Mais elle demande à être confirmée, car cette recherche a été réalisée sur une cohorte de patients très limitée. Néanmoins, si cette théorie est validée, elle nous offrira des marqueurs biologiques de la maladie, très utiles pour le diagnostic, mais aussi de nouveaux moyens de traitement, dont nous avons désespérément besoin", poursuit Alexandre Dayer, coauteur de l'étude.

Des travaux ultérieurs devraient être entrepris afin de déterminer si des médicaments réduisant l'inflammation cérébrale pourraient permettre de traiter efficacement une dépression sévère.  

Aucun commentaire: