Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

vendredi 17 juin 2016

La deuxième détection directe des ondes gravitationnelles est confirmée

Einstein avait-il un siècle d'avance ?


  

Des scientifiques ont annoncé le 14 septembre 2015 la première détection directe d'ondulations de l'espace-temps, appelées ondes gravitationnelles, après presque un siècle de recherches astrophysiques. Cette découverte historique ouvre une nouvelle fenêtre pour étudier le cosmos et les débuts de la formation de l'univers. Mais cet exploit confirme également la prédiction faite par Albert Einstein dans sa théorie de la relativité générale en 1915. Avant elle, bien d'autres découvertes avaient conforté les théories du grand savant du 20ème siècle. La vitesse de la lumière indépassable qui donne une cohérence au réel, ou encore la dilatation du temps en fonction de la vitesse et de la gravitation, découlent aussi des travaux du génie. Einstein avait-il un siècle d'avance ? 


Afficher l'image d'origine


Une équipe internationale de scientifiques a annoncé avoir effectué une détection directe d’ondes gravitationnelles le 26 décembre dernier. Plus faible que le premier signal capté, dont l’annonce avait marqué l’histoire de l’astrophysique en février, l’onde détectée a été confirmée avec plus de 99,99 % de certitude.
Le relevé a, là aussi, été rendu possible par l’instrument américain Ligo (Laser Interferometer Gravitational-Wave Observatory), composé de deux détecteurs identiques situés à 3.000 kilomètres l’un de l’autre, à Livingston en Louisiane et à Hanford, dans l’Etat de Washington (Etats-Unis).

Afficher l'image d'origine

Un phénomène issu de la fusion de deux trous noirs


Cette nouvelle observation a été révélée lors de la conférence de la Société américaine d’astronomie (American Astronomical Society) réunie cette semaine à San Diego, en Californie. Elle vient confirmer l’existence des ondes gravitationnelles, prédites par Albert Einstein il y a un siècle grâce à sa théorie de la relativité.
Le phénomène est le résultat de légères perturbations de la trame de l’espace-temps produites par la fusion, il y a 1,4 milliard d’années, de deux trous noirs. Une quantité d’énergie équivalente à la masse du soleil a alors été dégagée puis convertie en ondes gravitationnelles.






En astrophysique, un trou noir est un objet céleste dont le champ gravitationnel est si intense qu'il empêche toute forme de matière ou de rayonnement de s'en échapper.



Aucun commentaire: