Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

mardi 14 juin 2016

L'école autrefois

A l'époque de mes grands parents, l'école fonctionnait très différemment. Il y avait surtout de la discipline et les enfants respectaient leurs instituteurs. Les garçons et les filles n'étaient pas mélangés. Ils arrivaient le matin, il fallait absolument être en rang par deux pour avoir le droit d'entrer en classe. Après cela, ils restaient debouts jusqu'à ce que l'instituteur leur dise de se mettre assis. La journée commençait par une leçon d'instruction civique et de politesse. L'instituteur regardait si tous les enfants avaient les mains propres. A aucun moment ils n'avaient le droit de parler sans avoir auparavant levé le doigt et avoir l'ordre de l'instituteur. Les punitions, c'était le coin (il arrivait parfois d'y rester plus d'une demi-heure), l'instituteur tapait sur le bout des doigts avec sa règle et pouvait aussi donner des pages entières d'écritures.
Le maître enseignait la grammaire, la conjugaison, le calcul mental, le calcul, l'histoire, la géographie. La classe était composée de pupitres en bois de deux places. Il y avait un encrier pour chaque élève et on écrivait avec un porte plume. La trousse s'appelait un plumier en bois. Les enfants devaient obligatoirement avoir une blouse. Les enfants jouaient aux billes, à la marelle, au ballon.


Quelles sont les règles de vie de l'époque ?
La politesse, il faut dire bonjour et au revoir.
Il faut montrer ses mains et ses oreilles avant d'entrer dans la classe.
Quelles sont les matières que les maîtres enseignaient ?
Toutes les matières.
A quoi ressemblait la classe ?La classe était composée de plusieurs rangées de 2 personnes.
Avec quoi écrivaient les enfants ?
Ils écrivaient avec des portes plumes.
A quoi ressemblait leur bureau ? 
Leur bureau était fait de bois. Sur leur bureau, il y avait un range plume. Il y avait aussi un encrier, un casier et un range cartable.
Est ce que les filles et garçons étaient séparés ? 
Oui ils étaient séparés.
Est ce qu'ils avaient des punitions ?
Comme punitions, il y avait à faire tout le tour de la cour de récréation.
Le maître tapait sur le bout des doigts en classe.
Ceux qui faisaient tout le tour de la récréation recevaient des coups de pieds ou une claque sur la joue par le maître s'ils parlaient.
Comment étaient- ils habillés ? 
Les filles avaient des blouses à carreaux, une jupe, des chaussettes en laine, des souliers et leur coiffure était des tresses.
Les garçons avaient des petits djellabas, marchaient pieds nus et leur têtes rasées.
Est ce que les maîtres donnaient des récompenses ? 
Oui, ils donnaient des récompenses.
Ils avaient un bout de carton où ils mettaient leur points. Ils avaient aussi des images.
Est-ce qu'il y avait des transports scolaire ?
Non, il n'y avait pas de transport.
Ils étaient obligés d'aller à pied même si c'était à 10 km ou plus.

Les enfants devaient se mettre en rang pas deux , les maîtres regardaient les mains et les oreilles. Les filles et les garçons étaient séparés dans la classe, dans la cour, et dans la cantine. Leurs punitions étaient 100 lignes à copier et à faire signer par les parents. Leurs jeux étaient le chat perché, la chandelle, la marelle. Les filles faisaient de la couture. Les garçons faisaient du jardinage. Les garçons avaient des galoches, des blouses grises et des grandes chaussettes. Les filles avaient des jupes courtes et des gilets noirs Leurs récompenses étaient des bons points et même des livres à la fin de l'année.

Est-ce qu'il y avait une cantine ?
Non il n'y avait pas de cantine. A part dans quelques régions.
Comment chauffait-on la classe ?
Avec un poêle à charbon (bois).
A quoi les enfants jouaient à la récréation ?
A la balle et à la marelle.
Comment étaient-ils habillés ?
Les garçons mettaient : des blouses grises ou noires et des culottes courtes.
Et les filles mettaient : aussi des blouses de couleur, des grandes chaussettes et des bas l'hiver.
Quelles chaussures mettaient-ils ?
Les garçons portaient des sabots et les filles aussi.
Comment étaient-ils coiffés ?
Les filles avaient les cheveux mi-longs et les garçons avaient la tête rasée ou les cheveux courts.
Avec quoi écrivaient les élèves ?
Ils écrivaient avec des plumes et des ardoises.
Est-ce qu'il y avait des récompenses ou des punitions ?
Oui il y avait des punitions et des récompenses : quand ils avaient juste, ils avaient des bons points et quand ils faisaient des bêtises, le maître leur mettait des claques, il les enfermait dans le bûcher (où se trouve le bois). Il tirait les cheveux et il leur tapait les doigts avec des règles.
Dans certaines régions les enfants ne mettaient pas le bonnet d'âne mais ils marquaient leur nom au tableau et le soir ils restaient une heure à l'école.
Est-ce qu'il avait un collège ?
Oui, il y avait un collège.
Pour en savoir plus
Il fallait avoir les mains propres des deux côtés.
Quand ils faisaient des bêtises, le maître leur donnait 100 ou 200 lignes à recopier.
Les garçons n'avaient pas des cartables mais des musettes (comme des cartables).


Aucun commentaire: