Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

vendredi 31 mars 2017

Le sous-marin nucléaire russe, le Kazan, est mis à l'eau



Résultat de recherche d'images pour "l'entreprise de construction navale Sevmash, basée dans la ville portuaire russe de Severodvinsk."
 Sevmash

Aujourd’hui, le nouveau sous-marin russe nucléaire de quatrième génération Kazan, du projet 885M Iassen, a été mis à l'eau par l'entreprise de construction navale Sevmash, basée dans la ville portuaire russe de Severodvinsk.

Le sous-marin Severodvinsk du projet Iassen

  Un sous-marin russe  

Le sous-marin nucléaire russe, le Kazan, est le deuxième navire du Projet 885 Iassen.
Le plus puissant et le plus redoutable, ce sous-marin est équipé de tous les derniers missiles russes pour navires et qu’il est capable à assurer des missions de combat dans tous les océans du monde.
Le sous-marin nucléaire polyvalent du projet 885M a un déplacement de 13 800 tonnes.  Ainsi, il est capable de descendre à 600 mètres et plus (les sous-marins normaux ne descendent pas en dessous de 300 mètres), ce qui le rend pratiquement impossible à atteindre pour tout type d’armes anti-sous-marines modernes.

 Un opérateur de mini-sous-marin russe plante une capsule de titane avec le drapeau russe pendant une plongée record dans l'océan Arctique sous la glace au pôle Nord

La vitesse maximale est de plus de 30 nœuds (60km/h). Le navire n’a qu’un réacteur (les autres navires de sa classe en ont deux).
 Son équipage est composé de 64 personnes. Le sous-marin est équipé de mines, de torpilles de calibre 533 millimètres ainsi que de missiles de croisière Kalibr et Oniks.
Pour ses capacités de combat, il est souvent comparés aux sous-marins américains de classe SeaWolf, que les Etats-Unis ont renoncé à construire pour des raisons financières.

 Résultat de recherche d'images pour "le sous-marin d’attaque nucléaire russe, le Kazan"

Le Kazan est un jouet qui coûte aussi cher que les navires américains. Un seul de ces croiseurs stratégiques coûte 200 milliards de roubles (3,3 milliards d’euros).