Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

vendredi 17 mars 2017

Un fermier indien reçoit un train en dédommagement.

En litige avec la compagnie ferroviaire nationale indienne, un fermier du nord du pays s'est vu accorder par la justice un train et le bureau d'un chef de gare comme dédommagement.

Résultat de recherche d'images pour "Sampuran Singh poursuivait Indian Railways"

Depuis 2015, Sampuran Singh poursuivait Indian Railways pour lui avoir sous-payé un terrain acheté pour la construction d'une voie ferroviaire. Les juges lui avaient donné raison, mais l'entreprise publique refusait de payer.

Résultat de recherche d'images pour "Sampuran Singh"

Ayant engagé une nouvelle procédure pour recouvrer son argent, M. Singh s'est vu octroyer par le tribunal un train express en lieu et place des 10 millions de roupies (142.000 euros) qui lui étaient dus.
"Nous étions fatigués de plaider contre la compagnie de chemins de fer pour recouvrer les arriérés. Le tribunal nous a demandé d'identifier des biens pour récupérer notre argent", a raconté vendredi à l'AFP son avocat Rakesh Gandhi.
Outre le train, le fermier s'est également vu accorder la propriété du bureau du chef de gare de Ludhiana, ville par laquelle passe le nouveau bien de M. Singh.
Mercredi, le plaignant et son avocat se sont donc rendus à la station où ils ont patiemment attendu l'arrivée de l'express de 20 wagons, qui effectue le trajet quotidien entre New Delhi et Amritsar.

Résultat de recherche d'images pour "Sampuran Singh poursuivait Indian Railways"

Le duo a présenté les documents légaux au chauffeur, mais l'ont autorisé à aller jusqu'à sa destination, car l'immobiliser "aurait dérangé des milliers de passagers".
Les autorités ferroviaires ont depuis réussi à obtenir de la justice de garder le contrôle du train jusqu'à une nouvelle audience samedi. "S'ils ne payent pas d'ici samedi, alors le tribunal peut décider de mettre (le train) aux enchères.