Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

mercredi 15 mars 2017

Lydia, une danseuse orientale.


Lylia au concours international du festival Oriental Marathon 2016
à Montpellier organisé par Sharon Mesguish.

Lydia est une danseuse orientale basée en Belgique et née à Bruxelles en 1987. Passionnée par les arts de la scène tel que la danse et le théâtre depuis son plus jeune âge, Lydia débute son apprentissage de la danse orientale à l’âge de 14 ans. En 2006, Lydia, coachée par Marlène Declercq, son professeur de danse de l'époque, tient un des premiers rôles dans la comédie musicale "L'anneau de Sémiramis" sur le thème des Mille et Une nuits (metteurs en scène: Charles Gérard et Eric Kumps - ASBL "L'Enfant des Etoiles"). 











Lydia (à gauche) en compagnie de Farah Bakkali
(au centre) et de Maëlle dans
les coulisses du Festival Cairo
organisé en Belgique par Rakiya en 2015.




Farah Bakkali est considérée aujourd’hui comme une des pionnières de la danseuse orientale en Belgique. Sa carrière a débuté à la fin des années 80 à Bruxelles où elle connu un énorme succès. Farah s’est produite internationalement pendant près de 15 ans au Moyen-Orient où elle a notamment dansé aux cotés de grands noms de la chanson arabe. Depuis, Farah a soutenu le développement artistique de nombreuses danseuses orientales professionnelles en Belgique. En 2009, Lydia entame ses premiers cours professionnels de danse orientale avec une des figures les plus emblématiques de la danse orientale en Belgique : Farah Bakkali (www.farahdanse.com). Avec Farah, Lydia découvre le plaisir de l’improvisation et développe davantage son expression scénique en tant que danseuse. Farah lui propose par la suite de se produire plus régulièrement dans des évènements en lui donnant les clés pour offrir un spectacle de qualité professionnelle. C’est par Farah que Lydia entend progressivement parler de Maëlle, une élève de Farah qui donne désormais ses propres cours. En 2013, les destins de Maëlle et Lydia se croisent lorsque Farah Bakkali décide de mettre sur pied un spectacle de danse orientale regroupant l’ensemble de ses élèves les plus assidues, toutes époques confondues: « C’est le vent qui me l’a raconté » (Auditorium de Woluwe-Saint-Pierre). 


Aujourd'hui, Lydia poursuit son apprentissage de la danse orientale en s'investissant plus que jamais dans les cours et les occasions de se produire en public lors d'évènements. Elle assiste également Maëlle depuis septembre 2015 dans le cadre de ses cours de danse orientale moderne pour élèves débutantes (www.maelledanse.com). Leur amour commun pour la danse orientale conduit à présent Lydia et Maëlle à se produire également en duo. Très largement inspirés du travail artistique de leurs mentors Farah Bakkali et Suhaila Salimpour, les spectacles en duo présentés par Lydia et Maëlle permettent de découvrir les mille et une facettes de la musique et de la danse orientale.













Lydia interprétant Sémira dans la comédie musicale
"L'Anneau de Sémiramis" en 2006.
www.lenfantdesetoiles.com

Lydia, admirative de la technique et du parcours artistique de Maëlle décide d’intégrer ses cours hebdomadaires afin de découvrir la méthode d’apprentissage particulière de Suhaila Salimpour. Lydia s’éprend très vite de cette manière différente de concevoir la danse orientale. Soutenue par Maëlle, Lydia décide de s’inscrire également dans un processus d’apprentissage plus intensif de la technique Suhaila Salimpour (www.salimpourschool.com) En juillet 2015, Lydia obtient son premier niveau certificatif de la technique Suhaila Salimpour.



























Lydia performant sur la musique live joué par les
musiciensdu groupe Helm, le percussionniste Peter
Borcsok et le musicien Ach Raf. Evènement organisé
en 2015 par la danseuse Deborah à Liège.


                                                                                                      Baladi Awadi

                                                                                         Lylia Danse Orientale - Shaabi   

                                Concours international du Festival Egipto 
                                en Barcelona 2015 organisé par Munique Neith.