Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

vendredi 28 avril 2017

Finis les désagréments de la réalité virtuelle

Une nouvelle technologie est capable d’adapter les casques de VR à la vue de chacun de leurs utilisateurs.


Le système conçu par l'Université de Stanford permet
d'utiliser un casque de réalité virtuelle (ici l'Oculus Rift)
sans verres correcteurs.

«Tout le monde a besoin d’un mode optique différent pour obtenir la meilleure expérience possible de la réalité virtuelle». Partant de ce constat, Gordon Wetzstein, scientifique à l’Université de Stanford (Californie), a constitué une équipe pour créer une technologie adaptant les casques de VR à la vue de chacun, particulièrement des porteurs de lunettes. But: optimiser la mise au point, très importante dans ces accessoires, où la grande proximité des écrans avec les yeux fatigue l’utilisateur à la longue.
La solution testée pour éviter les nausées se veut à la fois matérielle et logicielle. Elle repose soit sur une optique liquide ajustable, soit sur une approche plus traditionnelle de mouvement mécanique de l’écran, en avant et en arrière, comme des jumelles. Un système de tracking permet par ailleurs de déterminer sur quelle partie de l’écran la personne pose son regard.
Le prototype, qui pourrait intéresser les fabricants de casques de VR, comme HTC et Oculus, peut actuellement être utilisé par des personnes myopes, hypermétropes et presbytes, mais pas par les astigmates.
Les premiers tests effectués sur 173 participants âgés de 21 à 64 ans ont donné des résultats concluants