Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

mercredi 7 mars 2018

Argentine. Décès de l'ancien dictateur Reynaldo Bignone


Reynaldo Bignone en 1980.
Reynaldo Bignone en 1980.

Reynaldo Bignone, dernier dirigeant de la junte militaire argentine pendant la dictature, est mort mercredi à l'âge de 90 ans. Ici en avril 2010.
Reynaldo Bignone, dernier dirigeant de la junte militaire argentine 
pendant la dictature, est mort mercredi à l'âge de 90 ans. Ici en avril  2010.

Reynaldo Bignone, dernier dirigeant de la junte militaire argentine est mort ce mercredi à l'âge de 90 ans, indique l'agence de presse Telam. Il était l'un des quinze anciens chefs militaires reconnus coupables en 2016 de l'assassinat d'une centaine d'opposants dans le cadre de l'« opération Condor ».
Reynaldo Bignone, dernier dirigeant de la junte militaire argentine pendant la dictature qui dura de 1976 à 1983, est mort mercredi à l'âge de 90 ans, rapporte l'agence de presse Telam.
Il avait pris la tête de la junte en juillet 1982, après la défaite durant la guerre des Malouines face aux forces britanniques. En décembre 1983, il avait remis le pouvoir au président Raul Alfonsin, démocratiquement élu.

Résultat de recherche d'images pour "président Raul Alfonsin"

Depuis 1985, il avait été plusieurs fois condamné pour son rôle dans la « guerre sale », notamment l'enlèvement et le meurtre d'opposants, pour la plupart de gauche.

« Opération Condor »

Le général Bignone était l'un des quinze anciens chefs militaires reconnus coupables en 2016 de l'assassinat d'une centaine d'opposants dans le cadre de l'« opération Condor », campagne de répression menée dans les années 1970 et 1980 par les services secrets d'Argentine, du Chili, de Bolivie, du Brésil, du Paraguay et de l'Uruguay.

Le premier chef de la junte argentine de 1976 à 1981, le général Jorge Rafael Videla, est mort en 2013.

Le général Jorge Rafael Videla
Enregistrer un commentaire