Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

mardi 20 mars 2018

L’Islande, au plus près des volcans

De cônes en cratères, la « terre de glace » dévoile ses paysages sculptés par les éruptions. Un spectacle ébouriffant.

Proche du cercle Arctique, l’Islande surprend avant tout par sa nature sauvage, contrariée au moindre mouvement de l’écorce terrestre. Balafrée par une impressionnante chaîne de volcans en partie couverte de glaciers, cette île conquise par les Vikings au IXe siècle concentre les curiosités géologiques les plus stupéfiantes : massifs volcaniques, glaciers, déserts de lave, forêts pétrifiées, geysers, sources chaudes... Découvrez, au fil de notre itinéraire, les cinq plus beaux sites volcaniques (trois dans le sud de l’île, deux dans le nord) d’une Islande aux mille couleurs.

Kerid, le plus coloré

Né de l’effondrement d’un cône volcanique il y a plus de trois mille ans, le Kerid ne passe pas inaperçu. Ce cratère aux couleurs flamboyantes accueille un grand lac d’un bleu étincelant, qui reflète les roches rouges alentour, la végétation verdoyante et quelques touches de jaune, de noir et de blanc. Une palette unique que l’on ne se lasse pas d’admirer. On peut même s’aventurer à toucher du doigt l’eau du volcan !  


 - (Gary Wing pour Le Parisien Magazine)


Eyjafjöll, le plus célèbre

Une balade sur ce monstre rugissant est un temps fort d’un périple en Islande. Après son réveil en trombe en mars 2010, le massif volcanique Eyjafjöll, dont le panache de cendres paralysa l’espace aérien européen et plongea l’Islande dans la nuit, profite aujourd’hui de sa notoriété pour dévoiler cette union sacrée entre la glace et le feu. Parmi les sites les plus impressionnants, le canyon de Stakkholtsgja et les cascades monumentales de Seljalandsfoss (65 mètres) et de Skogafoss (62 mètres).  


 - (Gary Wing pour Le Parisien Magazine)

Laki, le plus panoramique 
Imaginez plus de cent cratères alignés le long d’une faille de 27 kilomètres. C’est en 4x4 que l’on sillonne ce paysage époustouflant, théâtre de l’éruption de 1783 qui provoqua une catastrophe sans précédent. Après trois heures de piste, les plus téméraires tenteront l’ascension du volcan, pour découvrir un panorama incroyable sur cette enfilade de cônes et ce désert de lave. On se croirait sur une autre planète.


 - (Gary Wing pour Le Parisien Magazine)


Hervfjall, le plus terrifiant
 
Ce labyrinthe de formations volcaniques est né de l’éruption de l’Hervfjall il y a plus de deux mille ans. Colonnes de lave figée et roches déchiquetées forment une effroyable citadelle de pierre qu’une légende nordique considère comme la porte de l’enfer. Des sentiers permettent de sillonner le site et d’atteindre le sommet du cône (250 mètres). De là-haut, la vue sur le lac Myvatn est à couper le souffle.


 - (Gary Wing pour Le Parisien Magazine)

Krafla, le plus vertigineux

Dans le nord de l’île, à proximité du lac Myvatn, ce volcan a projeté ses charbons ardents pendant neuf longues années, de 1975 à 1984. Aujourd’hui, on prend plaisir à gravir ses pentes pour découvrir son superbe lac de cratère et le tableau apocalyptique laissé par une gigantesque coulée de lave. En contrebas, la terre s’agite toujours, notamment sur le site de Hverir, où fumerolles, mares de boue et soufrières sont très spectaculaires.

 - (Gary Wing pour Le Parisien Magazine)
Enregistrer un commentaire