Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

dimanche 25 mars 2018

Canada. Les termes « madame » ou « monsieur » exclus du service public

Le drapeau canadien.
Le drapeau canadien.


Les fonctionnaires canadiens sont invités à adopter un langage plus neutre, pour lutter contre les discriminations de sexe et de genre. Service Canada, le guichet unique de l’administration canadienne, demande à ses employés d’éviter les termes « madame » ou « monsieur », ou encore « père » et « mère ». L’administration préconise à ses agents de s’adresser aux personnes par leur nom complet. Voire de demander de quelle façon ils préfèrent qu’on s’adresse à eux.
Le langage est en perpétuelle évolution, tout comme l’emploi de certains mots. Ainsi, Service Canada, le guichet unique de l’administration canadienne, vient de demander à ses employés d’utiliser « un langage neutre au niveau du genre », relaie Radio Canada ce mercredi 21 mars.
L’objectif de la mesure est d’éviter de donner l’impression que les fonctionnaires fédéraux « entretiennent un biais envers un genre ou un sexe », explique la radio canadienne.

Privilégier les termes génériques

Les fonctionnaires sont invités à employer des termes neutres et à éviter les « madame » ou « monsieur », tout comme les « mademoiselle » ou encore « père » et « mère », pour lesquels Service Canada recommande l’emploi du terme générique« parent ». Par ailleurs, l’agence préconise de s’adresser aux personnes par leur nom complet, voire de leur demander de quelle façon ils préfèrent que l’on s’adresse à eux.

Jean-Yves Duclos, ministre de la Famille, des enfants et du développement social du Canada, a fait part de sa fierté sur Twitter. « Nous vérifions simplement comment les gens souhaitent qu’on s’adresse à eux. C’est une question de respect », a-t-il déclaré.



L’hymne national remanié

En août 2017, l’administration Trudeau s’était déjà illustrée dans la question du genre, en autorisant le « sexe neutre » sur les documents d’identité, pour les personnes qui déclarent ne pas être identifiées au sexe féminin ou masculin. « En introduisant une désignation de sexe X dans les documents délivrés par le gouvernement, nous prenons une mesure importante pour favoriser l’égalité pour tous les Canadiens, indépendamment de leur identité ou leur expression sexuelle », avait expliqué le ministre de l’Immigration, des réfugiés et de la citoyenneté.
En 2016, l’hymne national canadien avait lui aussi été réécrit : le passage « Un vrai amour de la patrie anime tous tes fils » a été transformé en « Un vrai amour de la patrie nous anime tous ».