Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

jeudi 15 mars 2018

Indonésie : les scientifiques découvrent un poisson... avec des jambes

Indonésie : les scientifiques découvrent un poisson... avec des jambes
En Indonésie, découverte d'un poisson avec des jambes.

Un poisson qui se déplace... sur ses jambes. La découverte d'un plongeur au large de Bali a chamboulé la communauté scientifique.
On ne sait pas encore si les poules ont des dents, mais certains poissons semblent bien dotés de jambes ! C'est le cas d'une espèce découverte au large de Bali par un plongeur français;
Le poisson se déplace et diffuse une lumière.


Les scientifiques s'accordent à dire que c'est un poisson venimeux, puisqu'il dispose de glandes à la base de son épine dorsale qui diffusent une substance empoisonnée. Ses "jambes" seraient en fait des petits filaments qui l'aideraient à fouiller dans le sable pour trouver des coquillages et autres crustacés.

Débat scientifique 

Si la communauté scientifique souligne la rareté de cette découverte, elle n'arrive cependant pas à se mettre d'accord sur l'espèce à laquelle pourrait appartenir le poisson. Pour Jeff Williams, ichtyologiste et responsable des collections du Muséum d'Histoire naturelle Smithonian, il s'agirait d'un poisson-chat rayé de la branche des Minous trachycephalus.
Pour W. Leo Smith, un ichtyologiste de l’université du Kansas, en revanche, le poisson serait en fait un Minous Pictus, aux écailles plus claires. 
Autre hypothèse, il se peut que ce poisson à pattes appartienne tout simplement à une nouvelle espèce.


Enregistrer un commentaire