Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

mardi 27 septembre 2016

Naissance du premier bébé né de «3 parents différents»

Incroyable Mais Vrai ! Ce Bébé Est Le Premier Au Monde À Avoir 3 Parents,
Mais C'est Pour La Bonne Cause.
Le premier bébé à “3 parents” est né


Son nom, Abrahim Hassan et il ne sera pas oublié de si tôt. En effet, c'est le premier
bébé de l'histoire « à trois parents ». Sa conception s'est faite grâce à un patrimoine
génétique de deux femmes et un homme. Pour éviter un trouble héréditaire important,
cette technique a été expérimentée.
L'officialisation s'est faite ce mardi 27 septembre par l’American Society for
Reproductive Medicine (ASRM), mais sa naissance est intervenue en avril 2016
au Mexique. La raison est simple, cette technique très controversée est interdite
aux Etats-Unis. Sous la direction du Dr John Zhang, une technique sensationnelle
de transfert des matériaux génétiques du noyau a été utilisée pour éviter que la mère
ne transmette à son enfant des gènes responsables du syndrome de Leigh.


Voici comment ça a fonctionné schématiquement :


L’équipe médicale de l’ASRM est arrivée à féconder cinq ovules avec le sperme
du père, dont quatre étaient viables. De ces quatre, un seul était normal, il fut donc
réimplanté dans la mère. Voici l'explication du Dr Owen K. Davis, président de
l’ASRM: « Ces travaux représentent une avancée importante en médecine de la
 reproduction, car les maladies mitochondriales restent un problème important et difficile ».


En octobre 2016 lors du congrès de l’Association américaine de médecine reproductive
à Salt Lake City (Utah), cette naissance jamais vue fera l’objet d’une communication
scientifique « officielle ». « Si d’autres recherches permettent d’établir la sûreté et
l’efficacité de cette technique de transfert des matériaux génétiques, on pourrait
l’envisager comme une option pour les femmes risquant de transmettre des maladies
mitochondriales à leurs enfants », poursuit le Dr Owen K. Davis.



Aucun commentaire: