Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

lundi 15 mai 2017

10 aliments très bons... mais très mauvais pour la planète

Au quotidien, notre alimentation a un impact assez lourd sur l'environnement. Logique : l'agriculture intensive et la culture de certains aliments se traduit souvent par l'émission de gaz à effet de serre, l'utilisation de pesticides et d'engrais chimiques polluants, la destruction de certains écosystèmes à cause de la déforestation, l'irrigation intensive qui abîme les sols...
Bref, on l'aura compris : ce que l'on choisit de mettre dans notre assiette a un rôle très important sur l'environnement et la planète. La problème, c'est que si certains aliments ou produits sont réputés pour leur empreinte environnementale assez délétère (comme par exemple la viande), la plupart du temps on ignore complètement l'impact environnemental des aliments que l'on consomme.
La plupart d'entre eux sont des produits que l'on adore, et que l'on consomme tous les jours ou presque!

Le sucre
Le sucre, c'est le triste recordman des aliments dont la culture est la plus nocive pour la planète. Malheureusement, cet aliment qui détruit le plus la biodiversité dans le monde est aussi l'un des plus consommés, et chaque année, on en produit environ 150 millions de tonnes dans le monde. Aïe! Parmi les nombreux reproches que l'on peut faire à la culture du sucre, on retiendra : qu'elle requiert beaucoup d'eau et de pesticides, qu'elle provoque l'érosion des sols, qu'elle appauvrit considérablement les sols des minéraux qu'ils contiennent... Sans parler de l'augmentation du taux d'obésité dans la population. Moralité : il est temps de modifier notre manière de consommer le sucre
!

Diapositive 2 sur 11: Au quotidien, notre alimentation a un impact assez lourd sur l'environnement. Logique : l'agriculture intensive et la culture de certains aliments se traduit souvent par l'émission de gaz à effet de serre, l'utilisation de pesticides et d'engrais chimiques polluants, la destruction de certains écosystèmes à cause de la déforestation, l'irrigation intensive qui abîme les sols...Bref, on l'aura compris : ce que l'on choisit de mettre dans notre assiette a un rôle très important sur l'environnement et la planète. La problème, c'est que si certains aliments ou produits sont réputés pour leur empreinte environnementale assez délétère (comme par exemple la viande), la plupart du temps on ignore complètement l'impact environnemental des aliments que l'on consomme.CuisineAZ a donc enquêté, et nous dévoile le nom de 10 aliments très mauvais pour la planète... Mauvaise nouvelle : la plupart d'entre eux sont des produits que l'on adore, et que l'on consomme tous les jours ou presque !



La viande
Depuis les années 50, la consommation de viande a été multipliée par 5 dans le monde entier, ce qui représente plus de 65 milliards d'animaux par an. Des chiffres tout simplement vertigineux! Mais malheureusement, la viande rouge a d'autres records à son actif... Par exemple, l'élevage est la source n°1 des gaz à effets de serre dans le monde, loin devant les transports! De même, il faut savoir que pour nourrir les animaux dans les élevages intensifs, on utilise des céréales et des dérivés de soja. Or pour les cultiver, les producteurs n'hésitent pas à détruire les forêts dans le monde (notamment la forêt Amazonienne) pour les transformer en terres cultivables. Les deux viandes qui sont les plus nocives en termes d'impact environnemental sont d'ailleurs le bœuf et l'agneau. Il est temps de regarder d'où provient la viande que l'on achète, afin de privilégier les petites exploitations.

Diapositive 3 sur 11: Au quotidien, notre alimentation a un impact assez lourd sur l'environnement. Logique : l'agriculture intensive et la culture de certains aliments se traduit souvent par l'émission de gaz à effet de serre, l'utilisation de pesticides et d'engrais chimiques polluants, la destruction de certains écosystèmes à cause de la déforestation, l'irrigation intensive qui abîme les sols...Bref, on l'aura compris : ce que l'on choisit de mettre dans notre assiette a un rôle très important sur l'environnement et la planète. La problème, c'est que si certains aliments ou produits sont réputés pour leur empreinte environnementale assez délétère (comme par exemple la viande), la plupart du temps on ignore complètement l'impact environnemental des aliments que l'on consomme.CuisineAZ a donc enquêté, et nous dévoile le nom de 10 aliments très mauvais pour la planète... Mauvaise nouvelle : la plupart d'entre eux sont des produits que l'on adore, et que l'on consomme tous les jours ou presque !



Le poisson
Malheureusement, la culture du poisson est en train de connaître les mêmes dérives que celle de la viande. La raison est simple : depuis quelques années, la consommation de poisson a littéralement explosé, et a même connu une croissance plus importante que celle de la viande! Du coup, pour répondre à cette demande de plus en plus grande, les producteurs se sont lancés dans l'aquaculture intensive. Le bémol, c'est que les poissons élevés en aquaculture sont majoritairement des poissons carnivores (saumon, daurade, truite, etc), qui se nourrissent d'autres poissons que l'on nomme «poissons de fourrage». Or pour produire 1 kilo de poisson d'élevage, il faut pas moins de 5 kilos de poisson de fourrage... Sans oublier que les poissons issus de l'aquaculture sont souvent gavés d'antibiotiques en tout genre. Pas très appétissant tout ça!

Diapositive 4 sur 11: Au quotidien, notre alimentation a un impact assez lourd sur l'environnement. Logique : l'agriculture intensive et la culture de certains aliments se traduit souvent par l'émission de gaz à effet de serre, l'utilisation de pesticides et d'engrais chimiques polluants, la destruction de certains écosystèmes à cause de la déforestation, l'irrigation intensive qui abîme les sols...Bref, on l'aura compris : ce que l'on choisit de mettre dans notre assiette a un rôle très important sur l'environnement et la planète. La problème, c'est que si certains aliments ou produits sont réputés pour leur empreinte environnementale assez délétère (comme par exemple la viande), la plupart du temps on ignore complètement l'impact environnemental des aliments que l'on consomme.CuisineAZ a donc enquêté, et nous dévoile le nom de 10 aliments très mauvais pour la planète... Mauvaise nouvelle : la plupart d'entre eux sont des produits que l'on adore, et que l'on consomme tous les jours ou presque !



L'huile de palme
L'huile de palme, on la trouve dans de nombreux produits industriels sucrés que l'on adore, notamment les pâtes à tartiner et les barres chocolatées. Miam! Seul problème : si l'huile de palme est très prisée dans l'industrie agroalimentaire en raison de sa rentabilité, elle n'en reste pas moins très nocive pour la planète. En effet, sa production rime avec : déforestation intense (notamment en Malaisie et en Indonésie), pollution (de l'air, de l'eau, et des sols), dégradation et érosion des sols, émissions de gaz à effet de serre. Un bilan tout sauf positif.

Diapositive 5 sur 11: Au quotidien, notre alimentation a un impact assez lourd sur l'environnement. Logique : l'agriculture intensive et la culture de certains aliments se traduit souvent par l'émission de gaz à effet de serre, l'utilisation de pesticides et d'engrais chimiques polluants, la destruction de certains écosystèmes à cause de la déforestation, l'irrigation intensive qui abîme les sols...Bref, on l'aura compris : ce que l'on choisit de mettre dans notre assiette a un rôle très important sur l'environnement et la planète. La problème, c'est que si certains aliments ou produits sont réputés pour leur empreinte environnementale assez délétère (comme par exemple la viande), la plupart du temps on ignore complètement l'impact environnemental des aliments que l'on consomme.CuisineAZ a donc enquêté, et nous dévoile le nom de 10 aliments très mauvais pour la planète... Mauvaise nouvelle : la plupart d'entre eux sont des produits que l'on adore, et que l'on consomme tous les jours ou presque !



Le café
Pour protéger la planète, il est important de faire attention lorsque l'on choisit son café dans le commerce! En effet, cela va faire quelques années que la production de ce produit dont on raffole en France est arrivée à un niveau catastrophique en termes d'impact environnemental. En voici la principale raison : le caféier est une plante qui, pour pousser et s'épanouir, a théoriquement besoin d'être à l'ombre d'autres arbres plus grands. Mais pour arriver à une production intensive facilitée, les producteurs n'ont pas hésité à retirer les arbres qui lui cachaient la lumière, et à la cultiver à force d'irrigation et de pesticides plutôt que grâce à une ombre naturelle...

Diapositive 6 sur 11: Au quotidien, notre alimentation a un impact assez lourd sur l'environnement. Logique : l'agriculture intensive et la culture de certains aliments se traduit souvent par l'émission de gaz à effet de serre, l'utilisation de pesticides et d'engrais chimiques polluants, la destruction de certains écosystèmes à cause de la déforestation, l'irrigation intensive qui abîme les sols...Bref, on l'aura compris : ce que l'on choisit de mettre dans notre assiette a un rôle très important sur l'environnement et la planète. La problème, c'est que si certains aliments ou produits sont réputés pour leur empreinte environnementale assez délétère (comme par exemple la viande), la plupart du temps on ignore complètement l'impact environnemental des aliments que l'on consomme.CuisineAZ a donc enquêté, et nous dévoile le nom de 10 aliments très mauvais pour la planète... Mauvaise nouvelle : la plupart d'entre eux sont des produits que l'on adore, et que l'on consomme tous les jours ou presque !



L'eau en bouteille
Encore une mauvaise nouvelle : malheureusement, boire de l'eau minérale n'est pas non plus excellent pour la planète. Bien sûr, l'eau est une boisson excellente pour la santé, et les Français ont raison d'en boire. Seulement, pour produire une bouteille en plastique d'1 litre, il faut déjà 3 litres d'eau, et environ 30 cl de pétrole. Du coup, on estime que les besoins en pétrole pour produire les 50 milliards de bouteilles d'eau qui sont vendues dans le monde chaque année équivalent un million de voitures faisant un plein d'essence. Oups! Et quand on pense que dans de nombreux pays développés, l'eau du robinet est saine et potable...

Diapositive 7 sur 11: Au quotidien, notre alimentation a un impact assez lourd sur l'environnement. Logique : l'agriculture intensive et la culture de certains aliments se traduit souvent par l'émission de gaz à effet de serre, l'utilisation de pesticides et d'engrais chimiques polluants, la destruction de certains écosystèmes à cause de la déforestation, l'irrigation intensive qui abîme les sols...Bref, on l'aura compris : ce que l'on choisit de mettre dans notre assiette a un rôle très important sur l'environnement et la planète. La problème, c'est que si certains aliments ou produits sont réputés pour leur empreinte environnementale assez délétère (comme par exemple la viande), la plupart du temps on ignore complètement l'impact environnemental des aliments que l'on consomme.CuisineAZ a donc enquêté, et nous dévoile le nom de 10 aliments très mauvais pour la planète... Mauvaise nouvelle : la plupart d'entre eux sont des produits que l'on adore, et que l'on consomme tous les jours ou presque !



Le riz
Le riz a toujours eu l'image d'une céréale saine et bonne pour la santé. Oui mais attention : il ne faut pas oublier que pour produire un petit kilo de riz, il faut pas moins de 3400 litres d'eau! Une irrigation intensive qui va se traduire par l'érosion prématurée des sols, et un épuisement de la nappe phréatique dans certaines zones du globe! De plus, même si l'on pointe souvent du doigt le culture du bétail comme source d'émission de méthane, il faut savoir qu'en réalité, la culture du riz occasionne annuellement 100 millions de tonnes de méthane. Un triste record...

Diapositive 8 sur 11: Au quotidien, notre alimentation a un impact assez lourd sur l'environnement. Logique : l'agriculture intensive et la culture de certains aliments se traduit souvent par l'émission de gaz à effet de serre, l'utilisation de pesticides et d'engrais chimiques polluants, la destruction de certains écosystèmes à cause de la déforestation, l'irrigation intensive qui abîme les sols...Bref, on l'aura compris : ce que l'on choisit de mettre dans notre assiette a un rôle très important sur l'environnement et la planète. La problème, c'est que si certains aliments ou produits sont réputés pour leur empreinte environnementale assez délétère (comme par exemple la viande), la plupart du temps on ignore complètement l'impact environnemental des aliments que l'on consomme.CuisineAZ a donc enquêté, et nous dévoile le nom de 10 aliments très mauvais pour la planète... Mauvaise nouvelle : la plupart d'entre eux sont des produits que l'on adore, et que l'on consomme tous les jours ou presque !



Le soja
On l'ignore souvent, mais le soja est une graine qui est très très utilisée dans l'industrie agroalimentaire en France, et dans le monde : environ 330 millions de tonnes de graines de soja sont produites chaque année sur le globe! Ces graines servent notamment à produire de l'huile destinée à l'alimentation humaine, à nourrir le bétail des élevages intensifs, mais aussi à produire des aliments comme le tofu par exemple. Le hic, c'est que la production de soja est liée à une très forte pollution; logique, puisque pour fabriquer de l'huile de soja, on utilise de nombreux produits chimiques qui entraînent l'émission de gaz à effet de serre. De plus, les déchets issus de cette production sont employés par les producteurs pour alimenter le bétail... Et quand un bœuf se nourrit de déchets qui contiennent des résidus chimiques, il remplit lui aussi l'atmosphère de méthane via ses flatulences!

Diapositive 9 sur 11: Au quotidien, notre alimentation a un impact assez lourd sur l'environnement. Logique : l'agriculture intensive et la culture de certains aliments se traduit souvent par l'émission de gaz à effet de serre, l'utilisation de pesticides et d'engrais chimiques polluants, la destruction de certains écosystèmes à cause de la déforestation, l'irrigation intensive qui abîme les sols...Bref, on l'aura compris : ce que l'on choisit de mettre dans notre assiette a un rôle très important sur l'environnement et la planète. La problème, c'est que si certains aliments ou produits sont réputés pour leur empreinte environnementale assez délétère (comme par exemple la viande), la plupart du temps on ignore complètement l'impact environnemental des aliments que l'on consomme.CuisineAZ a donc enquêté, et nous dévoile le nom de 10 aliments très mauvais pour la planète... Mauvaise nouvelle : la plupart d'entre eux sont des produits que l'on adore, et que l'on consomme tous les jours ou presque !



Certains fruits et légumes
Certains fruits et légumes requièrent, pour être produits en quantités suffisantes par les industriels, des besoins en irrigation et en pesticides absolument faramineux. Parmi les fruits et légumes dont l'empreinte environnementale n'est pas des meilleures, on recense : la pêche, la banane, la mangue, la datte, le chou, la laitue, ou encore la tomate. Sans parler de la fraise, qui en plus de beaucoup d'eau et de beaucoup de pesticides, demande des engrais et des fertilisants pour être cultivée! La meilleure solution pour consommer responsable, c'est définitivement de faire confiance aux fruits et légumes de saison!

Diapositive 10 sur 11: Au quotidien, notre alimentation a un impact assez lourd sur l'environnement. Logique : l'agriculture intensive et la culture de certains aliments se traduit souvent par l'émission de gaz à effet de serre, l'utilisation de pesticides et d'engrais chimiques polluants, la destruction de certains écosystèmes à cause de la déforestation, l'irrigation intensive qui abîme les sols...Bref, on l'aura compris : ce que l'on choisit de mettre dans notre assiette a un rôle très important sur l'environnement et la planète. La problème, c'est que si certains aliments ou produits sont réputés pour leur empreinte environnementale assez délétère (comme par exemple la viande), la plupart du temps on ignore complètement l'impact environnemental des aliments que l'on consomme.CuisineAZ a donc enquêté, et nous dévoile le nom de 10 aliments très mauvais pour la planète... Mauvaise nouvelle : la plupart d'entre eux sont des produits que l'on adore, et que l'on consomme tous les jours ou presque !


Le Chocolat.
Si le chocolat est un produit réputé pour lutter contre la déprime et les coups de fatigue, il semble qu'il soit en réalité mauvais pour la planète... et un peu pour nous aussi. En effet, pour faire du chocolat, il faut du cacao, et des cacaoyers. Or le cacaoyer est un arbre qui demande énormément d'eau (il faut plus de 2000 litres d'eau pour produire 100 grammes de chocolat!), et qui ne pousse que dans certains espaces à proximité des forêts équatoriales, tout en ayant besoin de place. Résultat : aujourd'hui, les 3 pays principaux producteurs de cacao (Côte d'Ivoire, Ghana, Indonésie) connaissent une déforestation de plus en plus sévère... Mais ce n'est pas tout : la fève de cacao est très sensible, notamment aux champignons. Pour mener à bien sa culture, les producteurs n'hésitent pas à employer des produits chimiques anti-champignons efficaces, mais dangereux pour nous. 

Diapositive 11 sur 11: Au quotidien, notre alimentation a un impact assez lourd sur l'environnement. Logique : l'agriculture intensive et la culture de certains aliments se traduit souvent par l'émission de gaz à effet de serre, l'utilisation de pesticides et d'engrais chimiques polluants, la destruction de certains écosystèmes à cause de la déforestation, l'irrigation intensive qui abîme les sols...Bref, on l'aura compris : ce que l'on choisit de mettre dans notre assiette a un rôle très important sur l'environnement et la planète. La problème, c'est que si certains aliments ou produits sont réputés pour leur empreinte environnementale assez délétère (comme par exemple la viande), la plupart du temps on ignore complètement l'impact environnemental des aliments que l'on consomme.CuisineAZ a donc enquêté, et nous dévoile le nom de 10 aliments très mauvais pour la planète... Mauvaise nouvelle : la plupart d'entre eux sont des produits que l'on adore, et que l'on consomme tous les jours ou presque !