Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

lundi 22 mai 2017

Les plus belles grottes du monde

Que ce soit au cœur des glaciers, au creux des canyons ou dans les profondeurs sous-marines, les grottes de la planète sont d’une beauté indescriptible ! Une seule condition pour les explorer, ne pas être claustrophobe.
Les cavernes naturelles sont une source d’inspiration pour les photographes du monde entier. Ceux-ci peuvent jouer avec les rayons du soleil qui illuminent la grotte de Phraya Nakhon, accentuer la couleur bleue des cavernes de glace de Vatnajökull ou mettre en valeur les incroyables formes du Canyon de l’Antilope. Si, selon vous, une grotte est par définition sombre ou inquiétante, vous allez être surpris par ces images.

Les cavernes de glace du Vatnajökull .


         

L’Islande, terre de feu et de glace, recèle une multitude de trésors naturels. En pénétrant dans les grottes du glacier Vatnajökull – avec un guide – vous observerez des parois glacées d'un bleu intense, une couleur qui n’est pas un effet du photographe ! Il est plus prudent d’organiser une visite entre novembre et mars, quand la glace ne risque pas de fondre...


La grotte de la flûte de roseau à Guilin.


La grotte de la flûte de roseau, que l’on trouve près de Guilin en Chine, est vraiment étonnante. Les lumières (artificielles) de cette caverne (naturelle) sont un peu « flashy » ou « kitsch ». On aime ou on n’aime pas cette mise en lumière originale de stalactites et de stalagmites, mais pour le savoir, il faut y aller !


Les grottes de Naracoorte en Australie du Sud.


Le parc national des Naracoorte Caves, en Australie du Sud, dissimule de magnifiques grottes, accessibles au public. Ce site paléontologique, témoin de l’évolution des mammifères australiens depuis des millions d’années, est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.


La grotte bleue sur l’île de Capri.


Il y a bien longtemps, la grotte bleue de Capri, ou « grotta azzurra » en italien, nourrissait les peurs et les superstitions. Aujourd’hui, bien au contraire, la féérie qui s’en dégage l’a rendue extrêmement touristique ! En passant l’entrée étroite, en bateau, on découvre une couleur incroyable. Une belle coïncidence de la nature.


La grotte d’Eisriesenwelt en Autriche.


L’Autriche possède la plus grande grotte de glace au monde, nommée Eisriesenwelt. Une remise en forme s’impose avant la visite. Après une montée en téléphérique, vous devrez emprunter un chemin pendant une vingtaine de minutes, puis, à l’intérieur de la grotte, grimper pendant une bonne heure – l’équivalent d’une ascension de 134 mètres.


La grotte de l’Aven Armand en Lozère.


Dans la grotte de l’Aven Armand, vous ne verrez pas beaucoup de stalactites, mais plutôt d’impressionnantes stalagmites – 400 pour être exact, dont une s’élève à 30 mètres ! Celles-ci prennent des formes étranges, comme un palmier, un dindon ou encore une mâchoire de tigre.


Les cavernes sous-marines des îles Caïmans.


Aux îles Caïmans, les grottes sous-marines deviennent un réel phénomène chaque été. Des milliers de poissons argentés, brillant sous la lumière du soleil, s’y regroupent pour le bonheur des plongeurs (photographes ou non), mais aussi des prédateurs marins ! 


L'’incroyable Antelope Canyon en Arizona.


Magique, exceptionnel, hors du temps… les visiteurs ne tarissent pas de compliments à l’égard du « canyon de l’antilope », situé dans la réserve des Indiens Navajos en Arizona. Ici, les photographes sont aux anges, quand le soleil, à un moment de la journée, pénètre dans les gorges, ou quand la couleur des parois, orange, vire soudain au violet.


Les grottes du Cango en Afrique du Sud.


Les grottes du Cango, non loin de la ville d’Oudtshoorn en Afrique du Sud, sont un véritable labyrinthe ! Néanmoins, les touristes ne pourront visiter qu’une partie de ces kilomètres de tunnels souterrains. Si les passages étroits – parfois de 27 centimètres de hauteur – ne vous font pas peur, optez pour le « Adventure Tour » qui dure environ une heure et demie.


Les grottes aux verts luisants de Waitomo.


Les Waitomo Glowworm Caves, en Nouvelle-Zélande, ont elles aussi une particularité. En voguant sur la rivière Waitomo, à bord d’une barque, vous aurez l’impression de lever les yeux vers le ciel, mais dans une autre galaxie ! Ce n’est en fait que la paroi de la grotte, qui est habitée par des milliers de verts luisants.


Les grottes de Carlsbad au Nouveau-Mexique.


Une centaine de cavernes reposent sous les paysages désertiques du Nouveau-Mexique, aux Etats-Unis. Celles-ci font partie du parc national des grottes de Carlsbad, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Si vous n’appréciez pas la compagnie des chauves-souris, un conseil, passez votre chemin !


La piscine naturelle d’Hamilton au Texas.


La Hamilton Pool Preserve est un endroit insolite pour se baigner si vous passez des vacances près d’Austin, au Texas. Un plafond avec des stalactites, une eau couleur de jade, une jolie cascade, des arbres, des oiseaux… que demander de plus ?


La grotte des cristaux de Naica.


La « Cueva de los Cristales », découverte en 2000, est sûrement l’une des grottes les plus impressionnantes au monde. Ceux qui s’y aventurent, dans leur combinaison orange, paraissent tout petit face à ces cristaux géants de sélénite qui mesurent jusqu’à 11 mètres de longueur. Difficile de croire à ce phénomène qui repose dans les entrailles de la terre, au Mexique, à près de 300 mètres de profondeur.


L'incroyable grotte de Phraya Nakhon en Thaïlande.



La grotte de Phraya Nakhon, située dans le parc national de Khao Sam Roi Yod en Thaïlande, est peut-être l’un des lieux les plus enchanteurs au monde. Vous tomberez très vite sous le charme de son petit pavillon royal, construit en 1890, qui se fait dorer au soleil.



La grotte de Fingal en Ecosse.


Les orgues basaltiques que l’on observe à l’intérieur et à l’extérieur de la grotte de Fingal, sur l’île de Staffa, sont vraiment impressionnantes ! L’atmosphère qui règne ici a nourri l’inspiration de grands auteurs, notamment Jules Vernes pour son roman « Le Rayon Vert ».


La source d’eau chaude de Grjótagjá en Islande.


Si les avertissements à l’entrée de la grotte volcanique de Grjótagjá – attention au risque d’effondrement – ne vous font pas peur, alors vous pourrez admirer une magnifique source d’eau (trop) chaude, d’un bleu transparent ! Il est déconseillé, même interdit, de s’y baigner.


Les bienfaits de la Oylat Cave près de Bursa.


Une balade d’une heure et demie dans la Oylat Cave, entre stalagmites et stalactites, vous fera un bien fou ! Cette grotte, que l’on trouve non loin de Bursa en Turquie, est connue pour guérir les maladies respiratoires, comme l’asthme ou la bronchite.


La Mammoth Cave dans le Kentucky.


Le parc national de Mammoth Cave, situé dans l’état du Kentucky, abrite le réseau de grottes le plus long du monde – 400 miles, soit environ 640 kilomètres, de galeries explorées par l’homme. Si vous n’avez pas envie de marcher plusieurs heures ou de vous retrouver dans des espaces confinés, vous pourrez aller voir les « Frozen Niagara », littéralement, les chutes du Niagara gelées.


Les gorges d’Uriezzo en Italie.


Par leur forme et leur couleur, les gorges d’Uriezzo, en Italie, sont une source d’inspiration pour les photographes. Trois de ces ravins, où l’eau ne coule plus aujourd’hui, sont accessibles au public. Vous pourrez donc descendre dans ces gouffres spectaculaires, tout simplement par un escalier.


Les grottes de Batu près de Kuala Lumpur.


A seulement une dizaine de kilomètres des gratte-ciel de Kuala Lumpur repose un lieu de méditation, mais aussi un chef-d’œuvre de la nature. Pour découvrir les grottes de Batu, il vous faudra gravir 272 marches ! Ne vous laissez pas décourager, l’arrivée est une belle récompense.

C'est le travail de l'érosion et le passage de cours d'eau en sous-sol qui sont à l'origine de ces cavités magnifiques. Il faut plusieurs centaines de siècle pour que la nature crée ces écosystèmes fragiles que les spéléologues ou les promeneurs découvrent la plupart du temps par hasard. Certaines grottes affichent des couleurs surréalistes naturelles ou sublimées par les installations sur place. C'est le cas par exemple de la grotte de la flûte de roseau, qui se situe non loin de ville de Guilin en Chine ou l'incroyable grotte bleu de Capri.

La plupart de ces lieux sont ouverts au tourisme. Mais d'autres ont été aménagés pour pouvoir accueillir le grand public. Certaines sont de véritables promenades quand d'autres peuvent se révéler effrayantes. La grotte des cristaux géants, au
Mexique, est sûrement l'une des plus belles au monde, mais aussi l'une des plus dangereuses ! Avec des températures d'environ 50 degrés et un taux d'humidité de 100%, les humains ne peuvent pas y survivre plus que quelques minutes. Elle n'est accessible qu'à certaines personnes, par exemple des scientifiques, avec un équipement adéquat.


Vidéo : ils ont trouvé une galaxie au fond d'une grotte !