Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

dimanche 30 juillet 2017

Qu'est-ce que cette nouvelle drogue redoutable, la NBOMe ?





La NBOMe peut être consommée
sous forme de buvard.


De quoi parle-t-on ?

Les NBOMe sont de nouvelles substances psychoactives (NSP) appartenant à la famille des phényléthylamines. Ce nom à coucher dehors est une abréviation de leur formule chimique - leur  nom générique complet est "25x-NBOMe". "Il varie en fonction de leur structure moléculaire. Les plus connues, car les plus diffusées, sont  les 25I-NBOMe, les 25B-NBOMe et les 25C-NBOMe." Ces molécules sont classées sur les listes françaises des stupéfiants depuis 2016. Très récentes, elles ont été synthétisées pour la première fois en 2003, puis ont fait leur apparition sur Internet en 2010. Leur diffusion dans des espaces festifs alternatifs remonte, elle, à 2013. Mais elle reste confidentielle. Dans les clubs, sa présence n’a été observée qu’une seule fois en 2015 à Paris. 

Quels sont les effets de ces produits ?

"Ils sont de type hallucinogènes psychédéliques. Comme le LSD , mais en beaucoup plus puissant. Ces effets peuvent ainsi  durer très longtemps, de 6 heures à 24 heures, et ce, même avec une dose infinitésimale. Ces substances sont susceptibles de provoquer de nombreux problèmes psychiatriques (délire, agitation, agressivité…) et physiologiques (vomissements, trouble du rythme cardiaque, hypertension…), mais c’est surtout la marge très faible entre la dose efficace et la dose toxique qui les rend particulièrement dangereuse.

Quel est leur aspect ?

Dans la vie, quand ils sont achetés auprès d’un revendeur, ils se présentent en liquide ou en buvard. Les formes poudre, plus rares, concernent surtout des personnes qui se fournissent sur Internet.

Qui en consomme ?

Au départ, surtout des "e-psychonautes" prêts à essayer toute nouvelle substance disponible sur les sites de vente de drogues en ligne. Mais le profil des consommateurs change peu à peu. Aujourd’hui, la plupart de ceux qui en prennent en soirée le font à leur insu. Les NBOMe sont des produits de substitution permettant de tromper les clients qui croient acheter du LSD ou de la mescaline. D'’un point de vue purement visuel, il est possible de les confondre. Rien ne ressemble plus à de la poudre blanche que de la poudre blanche…

Comment ?

Essentiellement par voie sublinguale, mais aussi par ingestion ou voie nasale, selon les formes.

Combien ça coûte ?

Sur Internet, les prix sont très variables d’un revendeur à l’autre et suivant la forme (poudre ou liquide). Si c’est vendu sous forme de buvard en tant que LSD ou même NBOMe, alors ce sera au même prix moyen que le LSD, soit 10 euros l’unité.

Combien de morts à ce jour ?

Selon une étude de l’OMS de 2014, en Europe, trois décès sont liés à l’absorption du 25I-NBOMe, deux n’ayant cependant pas pu être confirmés toxicologiquement (l’analyse  a pu être effectuée trop longtemps après la prise ou le laboratoire n’était pas en mesure de faire cette analyse). Pour le 25B-NBOMe, un seul décès dans le monde a été reporté au Royaume-Uni. Pour le 25C, un seul décès faiblement documenté a également été reporté dans le monde, encore une fois au Royaume-Uni.