Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

samedi 10 juin 2017

Le poisson qui marche !

Sur ces images, le poisson aux écailles orangées avance au fond de l'eau, avec ce qui ressemble à de fines jambes arquées. 


Un poisson qui marche au fond de l\'eau filmé par un plongeur français, à Bali (Indonésie). 




Il s'agit d'une sorte de rascasse, un poisson qui vit la plupart du temps camouflé et dont les aiguillons dorsaux sont très venimeux, pour ses proies comme pour l'humain.

Ces petits poissons ont-ils des jambes ?

Une chose est certaine : Ces rascasses se servent de "filaments pectoraux" pour explorer la boue à la recherche de vers et de crustacés. Au fil de leur évolution, ces filaments se sont séparés de leurs nageoires pectorales.
Ce poisson appartient au genre Minous, dont font partie les rascasses, mais on ne parvient pas à s'accorder sur l'espèce précise à laquelle il appartient. Minous trachycephalus, Minous pictus ou Minous quincarinatus ? Faute d'avoir pu observer la bête de près, les ichtyologistes s'opposent, non pas à cause de ses "jambes", mais à cause des couleurs de la queue de cette étrange rascasse marcheuse et des fortes ressemblances entre les différentes espèces du même genre. Bien sûr, cela pourrait aussi être une toute nouvelle espèce.