Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

mardi 20 juin 2017

Massacre de chiens et de chats en Chine




Le festival qui fait scandale : à Yulin, des milliers
de chiens et de chats sont massacrés chaque année.


Chaque année, la ville de Yulin en Chine célèbre le solstice d’été au travers d’un festival bien particulier : les habitants, conformément à une coutume de l’ethnie Zhuang, consomment durant le week-end (cette année, celui du 21 juin) de la viande de chien et de chat. Sur internet, la colère monte alors que des associations de défense des animaux dénoncent des conditions d’abattage atroces.
Résultat de recherche d'images pour "Massacre de chiens et de chats en chine"




40 000 chiens et 10 000 chats seraient ainsi parqués dans des cages chaque année avant d’être tués à coups de bâtons, étouffés ou égorgés, puis dépecés. Une véritable boucherie à ciel ouvert pour de nombreux internautes.
Ces deux dernières années, des affrontements ont eu lieu à Yulin entre les participants et des militants de la protection animale. De leur côté, les autorités locales interdisent seulement aux fonctionnaires de prendre part aux festivités et conseillent aux restaurateurs de rester discrets sur la mention « viande de chien ».

Aucun commentaire: