Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

jeudi 22 juin 2017

Une larve mangeuse de plastique, nouvel espoir pour l'environnement.

Des chercheurs ont fait la découverte d'une certaine espèce de ver capable de manger et digérer le plastique. On tient peut-être là une arme contre la pollution des objets en plastique.

 

Résultat de recherche d'images pour "Une larve dévoreuse de plastique" 

Pour se débarrasser du plastique, on a tout essayé : en faire des pulls (c'est pas dingue), le brûler (ça pollue), l'abandonner en forêt (ça pollue), en faire cadeau aux poissons (ça pollue), le recycler de diverses manières (mais c'est toujours du plastique).


 


 Résultat de recherche d'images pour "Une larve dévoreuse de plastique"


Le ver de cire, un gourmand caché dans la ruche, a la capacité de manger le plastique, et surtout de le digérer sans problème. Cette découverte faite récemment pourrait bien permettre un bond en avant dans l'élimination des matières plastiques qui polluent actuellement terres et océans.
La larve d'un insecte assez commun, le galleria mellonella (fausse teigne de la cire, en français), peut biodégrader un des plastiques les plus résistants qui existent : le polyéthylène.
Si on le met dans un sac en plastique, il en ressort en 20 minutes. Habituellement, ce ver consomme de la cire, qui est, comme le plastique, un polymère. Son estomac est donc habitué à traiter ce genre d'aliment.
Actuellement, la présence de plastique dans la nature pose d'énormes problèmes. Les forêts, les océans, les montagnes regorgent de sacs, bouteilles et autres objets qui dégagent des matières toxiques en se décomposant, très lentement d'ailleurs. Un sac plastique, par exemple, ne disparaît complètement qu'en 450 ans.


 


 Résultat de recherche d'images pour "Une larve dévoreuse de plastique"