Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

vendredi 16 juin 2017

Superbombes : «mère et père de toutes les bombes».

Les États-Unis viennent, pour la première fois, d’utiliser leur plus puissante bombe non-nucléaire, surnommée la «mère de toutes les bombes». La Russie possède quant à elle une ogive qui pourrait bien prétendre au rôle du «père de toutes les bombes».

special forces
Image d'illustration, Afghanistan
Si Washington possède la «mère de toutes les bombes»,
                                        Moscou détient le «père de toutes les bombes».                                            
La bombe américaine GBU-43, larguée le 13 avril sur un complexe de fortifications de Daech (organisation interdite en Russie) en Afghanistan, a été surnommée la « mère de toutes les bombes » pour sa puissance explosive équivalente à 11 tonnes de TNT. Il s’agit de la première utilisation dans des conditions de combat de la bombe créée en 2003.


La bombe américaine GBU-43.
La bombe américaine GBU-43

 


Son équivalent russe a vu le jour quatre ans plus tard : il s’est avéré quatre fois plus puissant et a reçu le surnom, tout aussi ronflant, de « père de toutes les bombes ». Les militaires russes ont déclaré que la nouvelle bombe russe avait été construite pour combattre les terroristes et ont testé le nouvel engin à l’occasion du sixième anniversaire des attentats contre les États-Unis.