Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

vendredi 1 juillet 2016

Des chercheurs australiens sur les traces d’une substance anti-cancer.

Les océans sont aussi méconnus que prometteurs. Des chercheurs de l’université australienne de Wollongong se sont penchés sur ces modestes et très courants escargots de mer de la côte est australienne. Il s’avère en effet que ces mollusques contiennent des molécules à même de lutter contre des cancers résistants aux chimio-thérapies. 

Afficher l'image d'origine

Karen Perrow, université de Wollongong : « Le type d’environnement dans lequel vivent ces créatures est assez dur. Elles peuvent survivre tout comme leurs juvéniles. Elles développent ce que l’on appelle des mécanismes de défense. »

En 2002, les chercheurs de Wollongong (au sud de Sydney) avaient découvert une substance chimique puissante dans les oeufs de ces escargots de mer. Depuis lors ils étudient leurs molécules.
Karen Perrow : « Au bout de 48 heures nous avons pu éliminer 100% des cellules alors que les médicaments contre le cancer ne montrent qu’une élimination de 10% ! »
escargots de mer tueur de cancer
Les substances chimiques des oeufs pourraient ainsi lutter contre des lymphomes et des cancers de l’utérus. Pour l’instant aucun test clinique sur des animaux ou des humains n’a été réalisé.
Danielle Skopeta, université de Wollongong : « Souvent vous devez passer des années pour constater une telle augmentation de la puissance d’un traitement. Cette puissance a été développée 1000 fois par rapport au produit naturel d’origine. »
Les oeufs d'escargots de mer 006
La prochaine étape pour les chercheurs c’est ce savoir si les molécules ne seront pas dangereuses pour l’homme. Ils pensent pour cela à les introduire dans des nano particules. Les médicaments pourraient être disponibles d’ici 10 ans.
Enregistrer un commentaire