Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

vendredi 15 juillet 2016

Pourquoi rêvons-nous ?

LE RÊVE, CETTE COMPLEXITÉ CÉRÉBRALE, ÉCHAPPE ENCORE UN PEU AUX CHERCHEURS


Le monde des rêves est fascinant, notamment parce qu'il demeure mystérieux. En effet, cette complexité cérébrale échappe encore aux chercheurs, qui n'ont pu proposer que des hypothèses pour tenter d'expliquer le rôle de nos évasions oniriques nocturnes. Le point dans cette galerie !


TROUVER DES SOLUTIONS AUX CASSE-TÊTES QUI NOUS TOURMENTENT DURANT L'ÉVEIL


Trouver des solutions aux casse-têtes qui nous tourmentent durant l'éveil. Selon l'une des théories avancées par les chercheurs, les rêves nous permettraient de classer les nombreuses informations reçues durant la journée. Ainsi, certaines données seraient rangées tandis que d'autres seraient tout simplement supprimées, ce qui expliquerait que nos idées nous paraissent souvent plus claires le matin, après une bonne nuit de sommeil.


TROUVER DES SOLUTIONS AUX CASSE-TÊTES QUI NOUS TOURMENTENT DURANT L'ÉVEIL


De cette façon, les rêves nous permettraient de prendre des décisions, trouver l'idée du siècle et/ou de résoudre certains problèmes plus facilement, d'où l'expression "La nuit porte conseil".

Photo

TROUVER DES SOLUTIONS AUX CASSE-TÊTES QUI NOUS TOURMENTENT DURANT L'ÉVEIL


Pour illustrer cette hypothèse, les chercheurs nous rappellent notamment que le chimiste russe Dimitri Mendeleïev (1834-1907) a eu l'idée de classer les éléments dans le fameux tableau périodique, qui porte son nom, après avoir fait un rêve.« J'ai vu dans un rêve un tableau où tous les éléments tombaient à la bonne place.», aurait-il déclaré.

Photo

FAVORISER LA MÉMORISATION À LONG TERME


Favoriser la mémorisation à long terme. Une autre théorie avancée par les chercheurs est que le sommeil - et plus particulièrement les rêves - joue un rôle essentiel dans le processus de mémorisation. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il est fortement conseillé aux étudiants d'avoir dormi minimum 7h avant de se rendre à un examen.


FAVORISER LA MÉMORISATION À LONG TERME


Une nuit de sommeil comprend plusieurs phases: l'endormissement, le sommeil profond et le sommeil paradoxal. Au cours de la période de sommeil paradoxal, notre cerveau est très actif et c'est à ce moment-là que rêves et cauchemars surviennent, mélanges de faits réels vécus, d'éléments imaginaires et d'émotions fortes.


FAVORISER LA MÉMORISATION À LONG TERME


Ainsi, pendant cette période, le cerveau enregistre des associations entre des faits et des émotions, qui permettent de consolider la mémorisation à long terme.


SE DÉFOULER POUR NE PAS CRAQUER


Se défouler pour ne pas craquer. Une autre approche, plus psychanalytique cette fois, veut que nos rêves nous permettent de digérer des émotions fortes - refoulées ou non - qui nous envahissent durant la journée afin de ne pas craquer sous la pression.


LA THÉORIE DE L'EFFET SECONDAIRE


La théorie de "l'effet secondaire"Enfin, certains pensent que les rêves n'ont pas de rôle spécifique et qu'ils constituent un "effet secondaire" du sommeil paradoxal, durant lequel certaines parties du cerveau sont actives alors que d'autres se reposent. Nos images oniriques seraient ainsi l'équivalent d'un écran de veille d'ordinateur, dont le contenu n'a pas d'importance du moment qu'une partie de la machine reste active.

Photo

ET SI TOUT ÉTAIT VRAI


Et si tout était vrai...Vous l'aurez compris, de nombreuses théories ont été énoncées sur le sujet ! Toutefois, si l'on y réfléchit bien, aucune de ces hypothèses n'en contredit une autre. Il se pourrait donc qu'elles soient toutes vraies:Si nos jambes nous permettent de nous déplacer et notre nez de sentir les odeurs, nos rêves et cauchemars, par contre, n'ont peut-être pas de fonction spécifique. Ils seraient simplement la conséquence de l'activité cérébrale qui se déroule durant notre sommeil paradoxal et raconteraient une histoire, construite à partir des informations ainsi que des émotions emmagasinées pendant l'éveil. Lorsque nous rêvons, nous serions tout simplement en train de penser, tout comme nous le faisons durant la journée, mais notre état de repos agrémenterait nos réflexions d'éléments imaginaires.Et c'est ce même état de repos qui expliquerait le fait que nos idées sont souvent plus claires au réveil que la veille. En effet, pendant notre sommeil, nous exerçons moins de contrôle sur nos pensées, qui peuvent ainsi vagabonder librement et analyser toutes les informations dont nous disposons avant d'en faire une synthèse.Enfin, pendant que nous rêvons/cauchemardons, nous évacuons aussi certaines peurs, rancoeurs et autres émotions qui prennent beaucoup de place dans notre esprit, ce qui nous permet de nous défouler et donc d'être soulagés le lendemain.Ça se tient, non ? Qu'en pensez-vous ?

Photo
Enregistrer un commentaire