Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

mercredi 27 juillet 2016

Top 10 des plantes les plus bizarre.

La nature est pleine de surprises et son inventivité débouche souvent sur de nombreux trésors floraux. Il existe plus de 375 000 espèces de plantes différentes répertoriées dans le monde, toutes plus ou moins étrange, mais celles présentes dans ce top apportent leur lot d'originalité. De la plante qui danse à celle qui ressuscite, voici un top plein de verdure qui vous réconciliera avec Mère Nature.

1. Hydnora Africana, le cannibale du désert



      

       

 La majeure partie de la plante pousse sous terre, en Afrique du sud, sauf la fleur géante et charnue qui émerge au-dessus du sol et émet une odeur d'excréments pour attirer ses pollinisateurs naturels, tels que les bousiers. La fleur agit comme un piège pendant une période brève pour retenir les insectes qui y entrent, les relâchant quand la fleur est complètement ouverte.

 2. Dracaena cinnabari, l'arbre issu d'ailleurs

  


Le dragonnier de Socotra, que l'on croirait tout droit issu d'une autre planète, produit une résine rouge, appelée sang-dragon. Cette résine faisait déjà l'objet d'un commerce dans le monde antique où elle était utilisée dans la médecine traditionnelle et comme colorant. La résine n'est récoltée qu'une fois par an ; d'où sa grande valeur marchande. Aujourd'hui, ces arbres sont menacés à cause n assèchement général du climat de l'île de Socotra, le seul endroit ou l'on peut les retrouver.

3. Amorphophallus titanum, la plus grande fleur du monde



Il s'agit de la plus grande fleur du monde et la plus malodorante aussi. Son éclosion est souvent un spectacle proposé par tout les jardins des plantes en possédant une, car elle survient épisodiquement (tout les 4 à 6 ans) et ne dure que quelques heures. Cette fleur, plus grande qu'un homme, pue la chair en décomposition, pour attirer les insectes qui assurereront la polinisation, jusqu'à 800 mètres à la ronde Encore plus efficace que l'Axe qui fait tomber les anges.

4. Capsicum annuum, le piment pénis



Faut il vraiment en dire plus sur ce piment à la forme équivoque, et qui de plus est très fort (Ses gammes de niveau de chaleur sont entre 5.000 et 30.000 unités Scoville, l'unité de mesure de la puissance piquante d'un piment). Plus costaud que le tabasco! Pour rassurer ces messieurs, ce piment ne mesure que 4 à 5 cm. La preuve que ce n'est pas la taille qui compte. 

5. Desmodium Gyrans, la plante qui danse




Originaire du sud de l'Asie, cette plante sensitive est surnommée "The Dancing Plant" par les anglophones, en référence au mouvement de ses feuilles. En réalité, pas besoin de mettre de la musique pour la voir danser. Chaque feuille est équipée de deux feuilles plus petites, sur son pétiole. Ces dernières effectuent un mouvement elliptique parfaitement visible, leur permettant de déterminer la meilleure orientation à adopter par les feuilles plus grandes, par rapport au soleil, de façon à recevoir un maximum de lumière. Une fois ceci fait, l'orientation est prise par les feuilles plus grandes, à la manière d'un tournesol qui tourne sa fleur en direction du soleil.

6. Le Sequoia Geant, un monstre de verdure



Haut comme des immeuble de 27 étages, ces arbres sont les plus importants du règne végétal, dont leur meilleur représentant est le Général Sherman, un séquoia géant qui se trouve au parc national de Sequoia en Californie. Malgré sa hauteur de 83 m, ce n’est pas l’arbre le plus grand du monde, (ce titre revenant à un autre séquoia de 115 m baptisé Hyperion) mais l’arbre le plus énorme de la planète. Âgé de plus de 2000 ans, il produit encore chaque année l’équivalent d’un arbre de 18 m en volume de bois. De quoi faire de l'ombre au General Kulture ?

7. Mimosa Pudica, la plante chatouilleuse




Cette plante tient son nom de sa la particularité à se replier au moindre choc (le vent, la pluie, le toucher...). Il s'agit de l'un des mouvements les plus spectaculaires du règne végétal. Ce mouvement de repli permet de se protéger des intempéries, des prédateurs herbivores. En effet, un rameau replié sur lui-même est moins appétissant et les feuilles sont ainsi moins exposées aux éventuelles dégradations naturelles. Eh oui, les plantes aussi ont des sentiments!


8. Welwitschia mirabilis, l'ancêtre du règne végétal



Esthétiquement parlant, c'est pas trop ça, mais cette plante doit sa place dans son top à sa robustesse et à sa durée de vie estimée entre 1000 et 2000 ans et peut survivre jusqu'à cinq ans sans pluieCette plante est considérée comme un fossile vivant. Composée uniquement 2 feuilles qui pousse en largeur La plante est réputée pour être très savoureuse crue ou cuite dans des cendres chaudes, ce qui lui a valu son autre nom,Onyanga, qui signifie oignon du désert. Originaire de Namibie, la plante figure même sur les armoiries du pays.

9. Selaginella lepidophylla, la plante qui ressuscite.



Cette plante est nommée aussi La rose de Jericho, en référence à la ville biblique de Jéricho. (cette ville renaissait sans cesse de ses cendres). Tout comme cette ville, cette plante est capable de revenir d'entre les morts. Au contact de l'eau, la plante desséchée va s'ouvrir au bout de quelques heures et progressivement les feuilles desséchées vont reprendre leur couleur verte. Cette capacité lui permet dans son milieu naturel (Le désert du Mexique) de reprendre sa croissance en se réhydratant après une longue période de sécheresse. Au Mexique, la Rose de Jéricho est vendue comme diurétique. Les femmes boivent l'eau dans laquelle est trempée la plante pour faciliter l'accouchement. Selon la vitesse à laquelle s'épanouit la Rose dans l'eau, elles déduisent si l'accouchement sera facile ou difficile.



10. Eucalyptus deglupta, une farandole de couleur.



Connu aussi pour son autre petit nom, l'Eucalyptus arc en ciel, l'arbre est surtout cultivé pour son tronc décoratif. En effet il perd en permanence son écorce lisse qui se détache en fins et longs lambeaux et qui change progressivement de couleur en vieillissant : d'abord d'un vert pâle, elle commence par foncer avant de devenir bleue, violette puis orange et enfin marron.

D'autres bizarreries :

  •  Les Ents de Tolkien


Lord-of-The-Rings-Tree l.jpg

Les Ents (nommés Onodrim ou Enyd en sindarin), sont comme les esprits de la forêt, des créatures à l'apparence d'arbres qui sont le peuple le plus ancien de la Terre du Milieu
L'aspect des Ents peut varier de manière considérable selon l'essence d'arbre à laquelle ils s'identifient. On peut néanmoins observer certaines constantes physiques, telles que la peau pareille à de l'écorce, et la barbe ou la chevelure semblables à des rameaux de branches broussailleuses. Les plus jeunes d'entre eux semblent présenter des caractéristiques moins végétales, à l'exemple des lèvres rouges de l'impétueux Vifsorbier. Il existe aussi des Ents-femelles, que les mâles ont perdus. Celles-ci préféraient les paturages aux forêts et sont allées vers les Terres Sauvages, à l'Est.
  • Le haricot magique de Jacques




Jacques et le Haricot magique est un conte populaire anglais.
Il comporte certaines similitudes avec Jacques le tueur de géants, autre conte mettant en scène un héros des Cornouailles. Les origines de Jack et le Haricot magique sont incertaines. On peut voir dans une version parodique parue dans la première moitié du xviiie siècle une première variante littéraire de l'histoire. En 1807, Benjamin Tabart publie à Londres une version moralisée1, plus proche de la version connue actuellement. Par la suite, Henry Cole popularisera l'histoire dans The Home Treasury(1842), et Joseph Jacobs en donnera encore une autre version dans English Fairy Tales (1890). Cette dernière est la version qui, aujourd'hui, est le plus souvent reproduite dans les recueils en langue anglaise et, du fait que la morale en est absente et par son traitement littéraire plus « sec », elle est souvent considérée comme étant plus fidèle aux versions orales que celle de Tabart. Sur ce point, cependant, aucune certitude ne peut exister.
Jacques et le Haricot magique figure parmi les contes populaires les plus célèbres et a fait, jusqu'à nos jours, l'objet de nombreuses adaptations sous différentes formes.
  • La plante Piranha de Mario
Afficher l'image d'origine


La Plante Piranha est une plante carnivore vivant généralement dans des tuyaux, qui rentre et sort de ce dernier tout en espérant de mordre Mario et ses amis. Il existe plusieurs espèces de Plantes Piranha.

Histoire

Elle est apparue pour la première fois dans Super Mario Bros., où elle entre et sort d'un tuyau. Depuis, elle apparaît dans la quasi-totalité des jeux Mario, jusqu'aux plus récents, comme :
  • Super Mario 3D Land
  • Paper Mario : Sticker Star
  • Mario & Luigi : Dream Team Bros.
  • New Super Mario Bros. U
C'est aussi un objet de Mario Kart 8.
Elle apparaît aussi dans le jeu Evoland, où; elle s'appelle Pakkun et a une apparence modifiée.
  • La mandragore d'Harry Potter
Afficher l'image d'origine


La Mandragore ! Que ce soit dans "Les reliques de la mort" ou dans les textes de l'Antiquité, la Mandragore continue de fasciner.
La toxicité de la plante, de toute la plante, est telle, qu'il convient de ne JAMAIS faire la moindre "expérience" avec elle. Un nouveau texte (en fin d'article), très documenté bien qu'ancien, permet de vraiment faire le point sur cette plante qui continuera sans doute longtemps à alimenter les fantasmes...

 Voici ce que l'on peut lire sur le site wikia :
"La Mandragore (Angl. Mandrake ) est une plante qui ressemble à un bébé que l'on enterre dans un pot. L'hiver, il faut lui mettre des chaussettes. La mandragore grandit comme les humains : elle est bébé, enfant, adolescente (elle a même de l'acné et fait des fêtes), adulte puis vieillard. La mandragore est le mets préféré des Fangieux. Le philtre de mandragore est utilisé lorsque des personnes ont été pétrifiées par de la très grande magie. Mais préparer cette potion exige une très grande maîtrise de la magie."
   
Et sur Wikipedia.org :

"Mandragore ((en) Mandrake ou Mandragora) – Plante tirée de la sorcellerie traditionnelle. Il s'agit d'une plante qui pousse sous les gibets, dans une terre fécondée par les pendus. Elle a d'immenses propriétés magiques, et notamment celui de redonner vie à ceux qui ont été pétrifiés par la vue indirecte du regard du Basilic. Par ailleurs, à l'image de la racine de la vraie mandragore qui peut ressembler à un corps humain, la racine de la mandragore dans Harry Potter a l'apparence d'un bébé qui pleure, et dont le cri est néfaste à l'humain, pouvant, dans le cas des jeunes pousses, l'étourdir voire le rendre inconscient pendant quelques heures. Par contre le cri de la Mandragore adulte pourrait tuer celui qui ne se protège pas.
D'autres plantes magiques, citées notamment dans les recettes de potions, sont des plantes réelles ayant des vertus magiques ou médicinales – au moins supposées mais pas toujours prouvées – dans la sorcellerie traditionnelle et la médecine. C'est le cas pour l'achillée sternutatoire, l'aconit napel, l'aconit tue-loup, l'armoise, l'asphodèle, la cranson officinal, la mandragore, la mauve douce, la sauge, ou encore la livèche."

Nous sommes là dans le roman, mais évidemment pas dans la réalité. La réalité est toute autre, mais aussi intéressante.
mandragore-10-copie-1.jpg
Il ne faut pas croire que l'Ethnologie est seulement réservée aux tribus amazoniennes. Les pays européens peuvent aussi être l'objet de ses investigations. Ces quelques  connaissances "supplémentaires" que j'ai pu recueillir à propos de la Mandragore sont intéressantes en soi, mais surtout aussi le mépris des prétendus personnes "savantes" à l'égard du    savoir populaire. Un exemple parmi tant d'autres...

    Je me suis toujours demandé quelle part de vérité existait dans les récits colportés de génération en génération, évidemment déformés, mais fondés sur des réalités qui finissent par ne plus    être comprises.

  C'est d'ailleurs tout le débat entre le savoir populaire des sorcières, très avancé de l'Antiquité au Moyen Age, et celui des médecins de Molière, qui ne savaient prescrire que la purge ou la saignée. Que les pauvres aient des connaissances a toujours fait rougir de colère les princes et leur cour.
  

Aucun commentaire: