Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

dimanche 17 juillet 2016

Qatar. L'émirat désertique veut produire 70% des légumes consommés


Le projet test s'est concentré sur les tomates mais la technique pourra être utilisée pour d'autres légumes populaires au Qatar, comme les concombres, les aubergines et les courgettes.

L'émirat désertique du Qatar va lancer un grand programme pour que d'ici 2023, 70% des légumes consommés par ses habitants soient cultivés localement.
Désertique, le pays qatari envisage pourtant de produire quatre fois plus de légumes qu'actuellement d'ici 2023. C'est en tout cas ce que viennet d'indiquer les responsables du plus grand groupe agricole qatari. Depuis deux ans, un projet pilote baptisé Zulal Oasis, consistant à faire pousser des tomates dans des serres, sans sol et en utilisant de l'eau d'irrigation recyclée, s'est effectivement révélé un « grand succès », selon les mots de Nasser Mohamed Al Hajri, PDG du groupe Hassad Food, qui a conduit les opérations à l'ouest de Doha.
« La technologie s'est révélée parfaitement adaptée au climat du Qatar », se félicite Nasser Mohamed Al Hajri, précisant que « les résultats avaient dépassé les attentes concernant le rendement et la qualité ».



Face à ce succès, le groupe a donc décidé d'étendre ce projet afin de permettre d'augmenter de façon notable, d'ici huit ans, la production locale de légumes. Actuellement, selon la saison, entre 11 et 16% des légumes consommés par les Qatariotes sont cultivés dans l'émirat, contre un objectif fixé à 70% d'ici 2023.
Des niveaux élevés de récolte « sans tenir compte des saisons »
Si le projet test s'est concentré sur les tomates, la technique pourra être utilisée pour d'autres légumes populaires au Qatar, comme les concombres, les aubergines et les courgettes. « La technologie de Zulal Oasis est un modèle de production durable à long terme, avec la capacité de produire des niveaux élevés de récolte douze mois par an, sans tenir compte des saisons », poursuit le PDG de Hassad Food.
La question de la sécurité alimentaire est une préoccupation majeure au Qatar, qui importe la grande majorité de la nourriture consommée par ses habitants. Un programme plus vaste de sécurité alimentaire nationale, visant à augmenter l'autonomie du Qatar en termes d'alimentation, a d'ailleurs été lancé en 2013, et s'étale, lui, jusqu'en 2030.

Aucun commentaire: