Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

vendredi 22 juillet 2016

Les maladies à transmission hydrique et alimentaire

L'eau contaminée, les aliments contaminés par l'eau et les mains sales sont à l'origine des maladies dites du "péril fécal". Il s'agit d'affections d'origine virale ( hépatites, poliomyélite,etc), de maladies bactériennes (diarrhée commune, fièvre typhoïde, choléra, etc), de maladies parasitaires (giardiase, amibiase, etc). Ces affections sont très répandues en milieu tropical. Le risque est directement lié aux conditions d'hygiène.

Les diarrhées

Habituellement bénignes et d'évolution favorable, les diarrhées peuvent parfois témoigner d'une atteinte plus sérieuse et nécessiter une prise en charge médicale. Elles sont le plus souvent d'origine bactérienne. En fonction des individus, un traitement préventif ou curatif systématique par antibiotiques pourra être proposé (diabète, pathologie inflammatoire chronique intestinale, personnes âgées, antécédents d'accidents ischémiques transitoires, certains médicaments dont les protecteurs digestifs, valvulopathies…).

Conduite à tenir

  • Diarrhée sans signe de gravité (absence de fièvre, de sang ou de glaires), un anti-diarrhéique suffit généralement.
    Diarrhée s'accompagnant de fièvre, de selles glairo-sanglantes ou de selles très abondantes : un avis médical est nécessaire. Ne pas utiliser le lopéramide (Imodium) sauf chez la femme enceinte. Un traitement par antibiotique, azithromynine ou une fluoroquinolone (contre-indiqué chez l'enfant et la femme enceinte) est nécessaire.
    Azithromynine (Zithromax 250 mg) : deux comprimés par jour en une seule prise pendant trois jours.
    Fluoroquinolone :
    • ciprofloxacine à 500 mg : un comprimé matin et soir pendant 1 à 5 jours en fonction de la gravité;
    • lévofloxacine type Tavani à 500 mg) : un comprimé par jour pendant 1 à 5 jours en fonction de la gravité;
    • ofloxacine type Oflocet à 200 mg : un comprimé matin et soir pendant 1 à 5 jours en fonction de la gravité.
    Pas d'exposition au soleil pendant le traitement. Contre-indication : antécédent de douleurs des tendons lors d'une prise antérieure, grossesse ou allaitement.
  • Si vous ne constatez pas d'amélioration après 2 jours ou en cas de rechute, une consultation médicale est nécessaire.
  • Dans tous les cas de diarrhées, le traitement doit être associé à une réhydratation, particulièrement chez l'enfant : arrêt de la nourriture solide et boire abondamment, en alternance de l'eau soit salée, soit sucrée, voire utiliser des sachets de réhydratation orale. On pourra utilement boire alternativement des solutés salés préparés avec des bouillons cubes ou bien manger des biscuits salés puis des solutés sucrés comme le Coca-Cola dégazéifié ou des jus de fruits. Dès que les selles redeviennent molles, le pain, les galettes, les pommes de terre, le riz, le poisson, le poulet, peuvent être réintroduits.
  • Les adultes qui ont une diarrhée grave devraient boire une solution de réhydratation. S'en procurer en pharmacie ou en préparer une soi-même : mélanger 360 ml de jus d'orange non sucré à 600 ml d'eau bouillie refroidie, additionné d'une demi cuillerée à thé de sel de table. Cette solution se conserve 12 heures à température ambiante et 24 heures au réfrigérateur.

Le choléra

Il s'agit d'une maladie infectieuse grave due à une bactérie du genre vibrion qui est à l'origine d'une diarrhée extremement sévère avec voimissements s'accompagnant d'une deshydratation rapide, le plus souvent mortelle en l'absence de traitement adapté.
La maladie sévit à l'état endémique dans de nombreux pays tropicaux. Des épidémies plus ou moins sdévères sont parfois observées. La contamination se fait au contact direct des malades ou en consommant des aliments qui ont été souillés par leurs déjections.
Le risque de contamination pour les voyageurs est très faible à l'exception des personnes travaillant dans les camps de réfugiés. La meilleure prévention repose sur le respect des règles d'hygiène.
Il existe un vaccin mais il ne protège que vis à vis d'une des souches de vibrion cholérique. Sauf circonstance particulière,il n'est pas recommandé pour les voyageurs à l'exception des personnels devant travailler dans les camps de réfugiés.

Fièvre typhoide et salmonelloses

Il s'agit typiquement d'affection à transmission féco-orale par les mains sâles. Ces affections sont très fréquentes en milieu tropical et particilièrement en Asie. Il existe une vaccination contre la fièvre typhoide.
La vaccination contre la fièvre typhoide est recommandée dans les pays ou l'hygiène est précaire pour les voyageurs dont le séjour est prolongé ou se fait dans de mauvaises conditions. Ce vaccin n'assurant qu'une protection de 50% à 80% ne se substitue pas aux mesures de précautions vis à vis de l'eau et des aliments. 

Les hépatites virales

Certaines hépatites virales peuvent être contractées en consommant une eau ou des aliments contaminés. Il s'agit de l'hépatite A et de l'hépatite E. Il s'agit de maladies potentiellement sévères donnant une symptomatologie très voisine.
Le risque de contamination est d'autant plus élevé que la circulation du virus est plus importante. Ces virus sont très présents dans les régions tropicales. Il existe une vaccination préventive pour ce qui concerne le virus de l'hépatite A. La vaccination est recommandée pour tous les voyageurs devant séjourner dans un pays à hygiène précaire, quelles que soit les conditions du séjour. Les personnes souffrant d'une maladie chronique du foie doivent particulièrement être protégée par la vaccination.

Les parasitoses digestives

Un certain nombre d'affections parasitaires peuvent être contractées en consommant des aliments contaminés. Les principales sont représentées par l'amibiase et les giardiases et par certains "vers intestinaux".
L'amibiase intestinale peut donner des tableaux digestifs très sévères réalisant une véritable dysentérie.
Les vers intestinaux tels ascaris, oxyures, tricocéphales sont acquis par une contamination directe par les mains sales. Ils donnent lieu à des trobles digestifs chroniques plus ou moins marqués.
Enregistrer un commentaire