Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

lundi 6 février 2017

Les litchis causent la mort de centaines d'enfants en Inde.

C’est une des régions les plus pauvres d’Inde. Située dans le nord-est du pays, Muzaffarpur et les villages voisins sont victimes d'une autre malédiction. Tous les ans, à la même période, des centaines d’enfants sont frappés par une maladie mystérieuse. 

Résultat de recherche d'images pour "Muzaffarpur"

Résultat de recherche d'images pour "Muzaffarpur"

Résultat de recherche d'images pour "Muzaffarpur"

Fièvre, convulsions, troubles du comportement, coma, le tableau clinique est toujours le même. Et le bilan aussi. Le coupable invisible tue    44 % de ses victimes. 
Depuis 1995, les scientifiques ont échafaudé toutes les hypothèses pour identifier le tueur : un virus, la dénutrition, les pesticides, la pollution. Toutes ces pistes ont été abandonnées les unes après les autres, d’autant plus que la maladie sévit uniquement de mai à juillet.
Mais ces derniers mois, l’enquête a pris un tournant décisif. En analysant les urines de 300 malades, les enquêteurs du Centre national indien de lutte contre la maladie et du Bureau indien des centres pour le contrôle et la prévention de la maladie ont relevé la présence d’une toxine chez deux tiers des patients. Une substance que l’on retrouve dans les graines de litchis. 

Résultat de recherche d'images pour "les litchis"

Litchi Fruit

Ces recherches, montrent que la toxine altère gravement la synthèse du glucose, conduisant à une hypoglycémie aigüe et à une inflammation du cerveau. 

Image associée

Autre découverte, ce n’est pas le fruit, mais la manière de le consommer qui provoque ces réactions chez les enfants. Ces derniers passent le plus clair de leur temps à les manger dans les vergers et se privent la plupart du temps d’un repas normal. En étant à jeun, ils s'exposent davantage à une encéphalopathie. Enfin, tous les enfants ne subissant pas le même sort, d’autres facteurs interviennent dans l’apparition de la maladie. La génétique, l’état nutritionnel de l’enfant, la quantité de fruits consommés sont envisagés. Un constat qui a poussé le gouvernement indien à recommander aux parents de la région concernée d’encourager leurs enfants à faire un vrai repas et de freiner leur appétit pour les litchis.

Résultat de recherche d'images pour "les litchis"