Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

vendredi 4 mai 2018

La Suède l’avoue : les « boulettes suédoises » viennent... de Turquie



Les fameuses boulettes de viande suédoises, un incontournable quand on visite le géant suédois Ikea, sont en fait d’origine... turque. C’est la Suède elle-même qui l’a reconnu, déclenchant de nombreuses réactions venues des deux pays sur le web.
Les boulettes de viande sont le plat national en Suède. Internet regorge de recettes de boulettes suédoises. Mais le pays a tenu à rétablir les faits et a admis que « les boulettes suédoises viennent en fait d’une recette que le roi Charles XII a rapportée de Turquie au début du 18e siècle ».

Si les raisons pour lesquelles la Suède a décidé de faire cette déclaration à ce moment-ci ne sont pas claires, il n’en fallait pas plus pour que les Turcs se réjouissent et réclament leur part de l’héritage culinaire suédois.
Charles XII, qui s’est exilé plusieurs années en empire ottoman, avait aussi rapporté en Suède la torréfaction du café et le chou farci.
Si des Suédois se sont plaints avec humour d’avoir vécu dans le mensonge toute leur vie, des Turcs ont quant à eux réclamé que la Suède rebaptise ses boulettes par le nom turc « kofte ».


Le New York Times souligne néanmoins que les recettes de boulettes de viande varient entre les deux pays. Les Turcs les cuisinent avec du bœuf et de l’agneau hachés, des oignons, des œufs, de la chapelure et du persil. Les boulettes suédoises contiennent, quant à elles, du porc, et sont généralement servies avec de la sauce brune.

Enregistrer un commentaire