Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

jeudi 13 octobre 2016

En avion, les turbulences présentent-elles un vrai danger ?

Un avion décolle de Hong Kong le 17 août 2016 | Anthony WALLACE / AFP

Les turbulences sont impressionnantes mais habituelles. Rassurez-vous, les appareils sont conçus pour affronter une remarquable accumulation de tensions et d'épreuves.
Si vous avez déjà pris l'avion, il y a des chances que vous ayez subi, sous une forme quelconque, des turbulences aériennes. Pour ceux d'entre nous qui ne voyagent pas fréquemment, ce phénomène peut nous alarmer et nous stresser, mais une chose est sûre: pour les pilotes et l'équipage qui subissent ces turbulences quotidiennement, ce n'est qu'une routine. Normalement, vous allez entendre ce message: «retournez à votre place et bouclez votre ceinture». Car le risque le plus important, c'est qu'un passager se blesse à cause des secousses de l'avion.
Mais est-ce toujours aussi banal? Début mai, plus de trente passagers d'un appareil Ethiad A 330-200 ont été blessés par de «sévères» turbulences au-dessus de l'Indonésie. L'avion a atterri sans problème, mais des conditions analogues peuvent-elles provoquer un accident plus grave -ou même aller jusqu'à détruire un avion?



En fait, les appareils sont conçus pour affronter une remarquable accumulation de tensions et d'épreuves. Une marge de sécurité importante est prise en compte dès leur fabrication pour que même de très sévères turbulences n'excèdent pas les limites de sa conception industrielle. Par exemple, le niveau de remous susceptibles de courber la structure d'une aile est quelque chose que la presque totalité des pilotes n'aura pas à connaître tout au long d'une vie passée à voler.
Car on a prévu que les ailes supporteraient un poids d'une fois et demie plus important, en moyennne, que celui enregistré réellement dans un vol. Cela signifie que les extrémités de l'aile pendant les essais sont infléchies jusqu'à 90 degrés. Ce fléchissement et la courbure de l'aile en vol sont pris en compte dans la conception, car une aile très rigide se briserait beaucoup plus facilement. Les gratte-ciel sont conçus de la même façon, pour osciller un peu, ce qui, en réalité, les rend bien plus solides.

La turbulence, c’est quoi?

Selon la définition la plus simple, la turbulence est un remous de l’air, qui n’est pas sans rappeler le mouvement des vagues et des courants maritimes. Si aucun obstacle ne s’oppose à l’assaut d’une vague montante, elle se déroulera en douceur. Mais si elle heurte, disons une digue, elle va se fracasser et vous pourrez la voir se disloquer. Comme l’air circule aussi bien au-dessous de structures matérielles que des reliefs naturels comme les montagnes, son flux est perturbé et provoque des turbulences au-dessus et tout autour de ces obstacles. Si donc, vous décollez d’un aéroport à proximité d’une chaîne montagneuse ou d’un terrain très vallonné, vous pouvez plus vraisemblablement ressentir ce genre de turbulence pendant le décollage et, rapidement, peu après.
Enregistrer un commentaire