Bienvenue sur le nouveau site internet multilingue de la Ville d’Ain Défali ----- Welcome to the new multilingual website of the City of Ain Defali ----- 欢迎来到市艾因Defali的新的多语种网站 ----- Bienvenido a la nueva página web multilingüe de la ciudad de Ain Defali ------ Benvenuti nel nuovo sito web multilingue del Comune di Ain Defali ----- Welkom op de nieuwe meertalige website van de stad Ain Defali ----- Добро пожаловать на новый многоязычный сайт города Айн Defali ----- Ain Defali Belediyesinin yeni dilli web sitesine hoş geldiniz-----आइन Defali के सिटी की नई बहुभाषी वेबसाइट में आपका स्वागत है



مرحبا بكم فى موقع متعدد اللغات الجديد لمدينة عين الدفالى، وهي بلدة صغيرة لطيفة لزيارة ومنطقة مضيافة رائعة




Bienvenu(e) sur le portail de la ville d’Ain Défali Ce site se veut une vitrine ouverte sur le monde pour faire connaître notre ville Ce site est également une invitation à la découverte de notre richesse patrimoniale et environnementale.
Découvrez son histoire, son patrimoine, son actualité au quotidien et effectuez vos démarches administratives ...

dimanche 23 octobre 2016

Notre enfant nous rejoint au lit la nuit, c'est grave ?

Pas de panique !


Notre enfant nous rejoint au lit la nuit, c'est grave ?

Depuis quelques temps, chaque nuit, vous entendez P’tit bout à pas de souris quitter sa chambre pour rejoindre la vôtre. Oui, votre enfant vient dans votre lit la nuit et vous ne savez pas comment réagir. Vous avez peur qu’il continue à le faire longtemps, cela perturbe votre intimité, et vous voudriez qu’il perde cette habitude.
On vous rassure et vous donne des conseils pour que cette situation cesse, dans la plus grande sérénité.

Ne pas dramatiser
La première chose à faire, ou plutôt à ne pas faire, si votre enfant vous rejoint au lit la nuit est de vous inquiéter. Rien de grave a priori, il finira par perdre cette habitude. Au contraire, dramatiser risquerait de créer de l’anxiété chez votre bambin qui ainsi voudra encore moins rester seul dans son lit…

Ne pas culpabiliser l’enfant

Pour que l’enfant cesse cette habitude, il ne faut surtout pas le brusquer. Même si à 4 heures du matin vous êtes moyennement patiente, que vous en avez marre qu’il prenne toute la place entre Chéri et vous, ne le grondez pas. S’il agit ainsi, c’est bien pour une raison qu’il faut tenter de comprendre sans lui reprocher son action comme si c’était une bêtise malintentionnée.

Comprendre pourquoi et le rassurer

Demandez-lui pourquoi il vient chaque nuit vous rejoindre dans votre lit. S’il ne parvient pas à vous répondre, émettez des hypothèses. Parce qu’il fait des cauchemars ? Parce qu’il a peur du noir ? Parce qu’il veut des câlins ? Parce qu’il veut être près de vous ? Tentez alors de le rassurer en discutant et en lui expliquant que votre chambre n’est pas loin de la sienne et que vous êtes toujours l’un à côté de l’autre.

Lui expliquer que le lit parental n’est que pour les parents

Sans tomber dans les détails qu’un enfant ne pourrait pas comprendre, expliquez à votre petit que les parents ont besoin de se retrouver tous les deux dans leur lit et qu’il est normal que les enfants aient leur propre lit.

Faire de sa chambre un lieu sécurisant

Afin qu’il se sente bien dans son propre petit cocon, suggérez à votre bambin de décorer sa chambre comme il le souhaite, de dormir avec les peluches qu’il désire, etc. Demandez-lui s’il y a des éléments qui l’effraient et enlevez-les. Et s’il vous rejoint chaque nuit parce qu’il a peur du noir, optez pourquoi pas pour une veilleuse.

Lui réserver un moment privilégié le soir dans son lit

Au moment du coucher, accompagnez votre enfant dans son lit, lisez-lui des histoires, faites-lui des câlins… Faites ainsi en sorte qu’il se sente en sécurité dans son propre lit. Et expliquez-lui bien que ce câlin du soir, dans sa chambre, va l’aider à bien dormir lorsqu’il sera seul ensuite dans son lit.

L’accompagner dans son lit

Lorsque P’tit bout débarque dans votre chambre, renvoyez-le en douceur dans la sienne en l’accompagnant. Restez avec lui dans son lit le temps qu’il se rendorme, puis la fois suivante, restez un peu moins longtemps, et encore moins la fois d’après. Vous verrez, il finira par se rendormir de plus en plus rapidement jusqu’à ne plus venir dans votre lit ! Car les habitudes des enfants se défont aussi vite qu’elles sont apparues.
Enregistrer un commentaire